Italie: La Virtus Bologne hésite toujours entre Andrea Trinchieri et Sasha Djordjevic

Sacha RUTARD
0

Virtus Bologne attend la confirmation des nominations d’Alessandro Dalla Salda en tant que Directeur Général et de Marco Martelli en tant que directeur sportif pour planifier les stratégies futures à commencer par le choix du nouvel entraîneur.

Le rêve du club est de convaincre Andrea Trinchieri, 50 ans, de retourner en Italie après quatre saisons à l’étranger. Le staff est prêt à lui offrir un contrat pluriannuel et pour convaincre l’ancien coach de Kazan et Bamberg de le rejoindre, il mettra en avant son objectif de rivaliser d’ici trois ans avec Milan dans le championnat italien et au sommet en Europe en accédant peut-être à l’Euroleague en remportant l’Eurocup. Si Trinchieri acceptait la mission, Bologne pourrait s’attacher les services de Daniel Hackett qui pore le maillot de Brose Bamberg et de Manuchar Markoishvili actuellement à Reggio Emilia et qui précédemment était avec Trinchieri à Cantù.

Le plan B conduit à Sasha Djordjevic, qui est cependant dans une situation contractuelle compliquée avec le Bayern avec qui il est en procès et le Serbe pourrait aussi attendre des alternatives avec plus de visibilité internationale que la wild card de la Champions League que la FIBA a promis d’accorder à la Virtus. La Virtus sait par ailleurs que son arrière Alessandro Gentile jouera très probablement la carte NBA en disputant cet été la Summer League avec les Houston Rockets et de plus le club ne semble pas chaud pour le conserver.

Photo: Andrea Trincheri (Eurocup Basketball)

Leave a Reply

Archives

mai 2018
L M M J V S D
« Avr    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements