Elie Okobo (Pau): « Je rêve de NBA depuis tout petit »

Sacha RUTARD
0

Dans une interview à BasketUSA, Elie Okobo (1,88m, 20 ans), le meneur de Pau-Lacq-Orthez se livre notamment sur sa personnalité.

A la question de savoir ce qu’il pense des gens qui disent qu’il est prétentieux, le Palois répond:

« C’est comme ça, j’ai déjà eu ses retours. Notamment quand je célèbre certains paniers. Mais je suis comme ça, j’ai besoin de ça. Je célèbre aussi mes coéquipiers quand ils font des actions de classe c’est le basket, c’est le show. C’est ma vie, je vis pour le basket, je donne tout ce que j’ai au quotidien pour vivre de ma passion. Je prends du plaisir à célébrer et j’ai surtout besoin de continuer à croire en moi. On ne peut pas plaire à tout le monde, c’est une certitude. Mais je suis pas prétentieux ni hautain, j’aime juste mon sport et j’aime les moments que je suis en train de vivre. Regardez LeBron James, c’est le meilleur joueur du monde, l’un des tous meilleurs de l’histoire et il y a des gens qui le critiquent. Attention, je ne me compare pas à LeBron et je ne ferai jamais sans doute tout ce qu’il a fait dans le basket, mais c’est pour montrer que l’on ne peut pas plaire à tout le monde, c’est impossible. Même les plus grands sont critiqués, Il y aura toujours des gens pour te critiquer. A moi, de rester concentré et surtout de rester qui je suis. C’est ça le plus important. « 

Le 21 juin sera le jour de la draft quand le destin d’un joueur peut complètement basculer. DraftExpress l’annonce par exemple en 31e position.

« Je rêve de NBA depuis tout petit. Tout va être plus grand, je le sais mais je ne m’en rends pas compte. Si mon objectif se réalise alors je serais le plus heureux. J’aurais une pensée pour tous les gens qui auront cru en moi, tous les gens qui m’auront aidé être un joueur NBA. Mais il faut toujours savoir d’où tu viens et moi je sais d’où je viens. Après c’est sûr qu’être un joueur NBA est un statut à part, mais ma famille et mes proches sauront me rappeler à l’ordre si je vrille. Garder la tête sur les épaules est un gage de réussite, et cela restera toujours l’une de mes principales convictions là où je serai. « 

Cette saison, Elie Okobo tourne à 12,9 points (38,8% à trois-points), 4,6 passes et 2,6 rebonds en Jeep Elite.

Photo: FFBB

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Leave a Reply

Archives

juin 2018
L M M J V S D
« Mai    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements