Ce soir, Boris Diaw va égaler le sélections de sélections de sa mère, Elisabeth Riffiod

Ce soir, à Krasnodar, contre la Russie, Boris Diaw, 36 ans, va connaître sa 247e sélection. C’est un chiffre important pour lui, magique même puisqu’il s’agit du total obtenu par sa mère, Elisabeth Riffiod (1,87m, née en 1947).

Alors à Pau, Boris a commencé la série il y a seize ans par une victoire sur la Pologne à Wloclawek (78-70) dans le cadre des qualifications à un championnat d’Europe. Il n’avait pas marqué un point mais pour lui ça n’a jamais eu grande importance. Depuis, il n’a pas manqué beaucoup de rendez-vous, ce qui en a fait un exemple pour tous.

Sa mère fut le pivot du Clermont Université Club de l’âge d’or, celui des années soixante-dix et aussi de l’équipe de France qui remporta la médaille d’argent au championnat d’Europe de 1970. Une grande première pour les Françaises. Sa carrière internationale s’échelonna de 1967 à 1980 lorsque l’équipe nationale échoua pour se qualifier aux Jeux Olympiques de Moscou. Boris né deux ans plus tard a été élevée dans la mémoire des performances sportives de sa mère qui en terme de sélections est troisième sur le podium derrière Céline Dumerc (262) et Paoline Ekambi (254).

Boris porte le numéro 13 sur son maillot, le même numéro que Elisabeth.

Leur nombre de sélections est à égalité mais Elisabeth a totalisé un nombre de points bien supérieur à celui de son fils, 2 478 contre 2 085. Seule Isabelle Fijalkowski (2 567) a fait mieux chez les femmes.

On ne sait toujours pas si Boris a l’intention de poursuivre sa série avec l’équipe de France en septembre.

Photo: FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

septembre 2019
LMMJVSD
« Août  
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements