Jeep® ÉLITE : Martial Bellon (Président Strasbourg) fait le bilan de la saison

Dylan De Abreu
0

A l’occasion d’une conférence de presse, le président de la SIG a fait le bilan de la saison strasbourgeoise. Entre déception et encouragement, le dirigeant alsacien ne jette pas tout à la poubelle.

“C’est une saison mitigée. Je suis déçu de l’élimination en Playoffs et en BCL, de l’état d’esprit et du jeu affiché par l’équipe. Les objectifs n’ont pas été pas atteints, mais néanmoins ce n’est pas catastrophique : on termine 6ème et on a remporté un trophée. Cette saison, nous n’avions pas un jeu estampillé SIG Strasbourg et Vincent Collet. Nous reconnaissons que certaines choses n’ont pas marché, et nous allons reprendre nos fondamentaux qui nous ont permis d’être parmi les meilleurs depuis 2013. La SIG Strasbourg reste un club majeur du basket français même si la saison est moins bonne que les précédentes. Pour la deuxième année consécutive, nous enregistrons la meilleure affluence moyenne avec 5 741 spectateurs en Jeep Elite. Nous devons malgré tout rester objectifs. Remettons les choses dans la durée : nous sommes le seul club avec ASVEL à s’être qualifié 7 fois de suite en Playoffs. Nous sommes également qualifiés pour une Coupe d’Europe pour la 7ème saison consécutive. Cette équipe a été globalement performante à domicile (13/17), par contre elle a eu de grosses difficultés à l’extérieur résultant du manque de cohésion (7/17). Les nombreuses blessures tout au long de la saison n’ont pas permis de construire l’indispensable alchimie.”

Le président de la SIG pointe notamment du doigt l’apport des leaders.

“En début de saison, tous les suiveurs ont salué le recrutement. Force est de constater que cela n’a pas fonctionné. On s’est peut-être trompé dans les complémentarités et on n’a pas réussi à réajuster en cours de saison. Les leaders n’ont pas été au niveau escompté. Ce sont plutôt les joueurs du banc qui ont donné satisfaction tels que Nicolas (Lang), Ludovic (Beyhurst), et Quentin (Serron). Ali (Traore) a confirmé ses qualités sur le terrain mais a encore besoin de trouver de la sérénité pour gérer ses émotions.”

Sentiment partagé du côté de Vincent Collet qui déplore surtout le manque d’union dans son équipe. Pour lui, le plus dur est à venir avec la construction de l’équipe.

“Je n’ai pas le souvenir d’avoir déjà eu une équipe qui se désunisse autant. On a assemblé un certain nombre de bons joueurs, mais on s’est trompé sur quelques associations et cela concernait les joueurs majeurs. J’ai été soulagé à Gravelines que l’équipe soit malgré tout qualifiée en Playoffs. C’est la 7ème année qu’on se qualifie. L’année a été difficile et la construction va l’être encore plus. C’est la 1ère fois que la SIG Strasbourg est confrontée à cette situation depuis ces 7 dernières années. On n’a pas réussi à redresser la barre. Même si c’est compliqué, il faut l’accepter, chercher à comprendre et faire ce qu’il faut pour éviter que cela se reproduise.”

En ce qui concerne le recrutement, Martial Bellon a d’abord confirmé Vincent Collet à la tête de l’équipe. Ça sera sa dernière saison en tant que coach du la SIG. Pour ce qui est des joueurs, le président strasbourgeois ne compte pas dépenser sans compter cet été alors que le budget du club sera équivalent à cette saison.

“On va reprendre les fondamentaux qui ont fait notre force. Nous allons refaire confiance aux jeunes, arrêter de recruter et de surpayer des joueurs à long CV qui viennent terminer leur carrière à Strasbourg. Les joueurs suivants sont sous contrat : Nzeulie, Traoré, Serron, Collins, Grant. Beyhurst a été resigné pour deux ans, comme le prévoit son statut de joueur formé au club. Nous n’avons pas déterminé si il sera prêté ou non. Nous discutons avec Jarell depuis le mois de mars. Nous espérons le convaincre de rester. Pour Florent Pietrus, on ne peut pas vous répondre puisqu’on le verra dans les prochains jours. Pour son projet de reconversion, il n’a pas commencé sa formation et nous avons appris qu’il souhaitait plutôt poursuivre sa carrière. Pour Nicolas Lang, il est un peu tôt pour se prononcer. La priorité du moment en terme de recrutement est le poste de meneur.”

Avec une sixième place au classement, Strasbourg s’est sportivement qualifié pour une coupe d’Europe. Il s’agira, pour la quatrième saison de suite, de la Champions League.

Il y a 6 places qualificatives pour une Coupe d’Europe ( 3+1 en BCL, et 2 en Eurocup). Nous sommes 6ème, donc nous choisissons en dernier. Monaco et Nanterre ont choisi l’Eurocup. De facto, nous jouerons la Champions League”, a déclaré Martial Bellon.

Photo : SIG Strasbourg

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

juin 2019
LMMJVSD
« Mai  
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements