France 78, Lituanie 75 : Et à la fin c’est la France qui gagne !

Pascal Legendre
0

Malgré un retour presque parfait des Lituaniens (23-11 dans le dernier quart-temps), malgré 4 joueurs à 4 fautes, malgré un 24-29 des Baltes aux lancers-francs, malgré une adresse qui les a fui au pire moment, les Bleus sont en quart-de-finale de la Coupe du monde après cette victoire, 78-75. Ce n’est pas un mince exploit car pour les Lituaniens c’était vaincre ou mourir et ils jouent un basket de très haut niveau.

La défense dont Rudy Gobert et Nicolas Batum sont les fers de lance a été une fois encore le fil rouge des Français qui ont pu compter sur la paire Evan Fournier (24 points à 10/22 aux tirs) – Nando De Colo (21 points à 6/13) pour alterner le danger offensif. Jonas Valanciunas (18 points et 8 rebonds) a énormément pesé dans le retour des Lituaniens mais heureusement ceux-ci ont dévissé à trois-points (5/19 contre 9/23 aux Français).

Les Bleus affronteront l’Australie lundi à 14h00 pour la première place du groupe. Un peu plus tôt dans la journée, les Boomers ont vaincu avec difficulté la République dominicaine (82-76) avec 19 points et 9 passes de Patty Mills. Ca sera de nouveau un combat.

Vincent Collet formait son cinq de départ avec désormais du conventionnel: Frank Ntilikina -préféré depuis trois matches à Andrew Albicy-, Evan Fournier, Nicolas Batum, Amath Mbaye et Rudy Gobert. Les deux équipes se répondaient du tac au tac et si Domantas Sabonis cherchait à impacter Amath Mbaye, c’est Evan Fournier qui était le plus percutant (9 des 13 points français en 5 minutes). Avec une série de Nicolas Batum majestueux des deux côtés du terrain et un trois-points puis un 2+1 de Nando De Colo, les Bleus se retrouvaient avec un bon matelas à une poignée de secondes de la fin du quart-temps, 26-12. on appréciait un 59% de réussite aux tirs et tout autant une défense agressive et solidaire.

La reprise était plus délicate et malgré un rapide temps mort de Vincent Collet, les Baltes revenaient à 28-22. Incontestablement quand Gobert et Batum n’étaient pas sur le parquet, c’était moins performant et Jonas Valanciunas se régalait sur Vincent Poirier alors que Mantas Kalnietis faisait preuve d’une maîtrise rarement vue la saison dernière avec l’Asvel.

Alors que Ntilikina avait déjà 3 fautes, Albicy en écopait d’une deuxième. Sur un mini-échauffouré, c’était autour de Nando De Colo de prendre en même temps une faute perso et une technique mais le Nordiste se vengeait en marquant cinq points en trois secondes. La France avait bien réagi au retour lituanien et possédait un capital de 10 points (50-40) à la mi-temps avec Fournier (16 points) et De Colo (13) en exécuteurs des hautes oeuvres. Finalement c’était le meneur du Zalgiris Kaunas Marius Grigonis (9 points) qui s’était avéré le plus prolixe côté balte avec Valanciunas (8). La Lituanie n’avait alors inscrit que deux paniers primés.

Photo: Nando De Colo, FIBA

Avec trois nouveaux trois-points, la France reprenait ses aises, 59-42. Rudy Gobert était un intimidateur monstrueux, mais écopait d’une troisième faute. Sentant que leur destin était en jeu, les Baltes durcissaient le jeu, mais la défense française était toujours en béton armé. L’avantage montait à 63-47 à la 28e avant de redescendre avant la fin du quart-temps (65-54), les Français commettant beaucoup de fautes et perdant quelques balles. Quel match stressant.

Vincent Collet expérimentait Evan Fournier comme meneur mais ce n’était pas concluant. Les Lituaniens très expérimentés ne perdaient pas le nord et avec le soutien de leurs fans toujours aussi bruyants, ils revenaient, revenaient… à 67-66 sur un 12-2 à 5′ de la fin. Et ce qui devait arriver arriva. Sur un trois-points de de Lukas Lekavicius, la Lituanie passait en tête à 68-69.

La fin de match était insupportable. Rudy Gobert loupait trois de ses quatre lancers-francs. Un panier d’Evan Fournier remettait les Bleus devant, 76-74 à 52 secondes de la fin. C’était au tour de Jonas Valanciunas de tirer deux lancers. Premier dedans. Deuxième… Rudy Gobert sortait la balle de façon disons litigieuse (NDLR: dans une interview à Canal+, il dit que c’était légal, mais un ralenti montre que le pivot français a touché le cercle ce qui est interdit, voir plus bas).

A 15 secondes du buzzer, Nando De Colo mettait un fade away jumper de la gagne à distance intermédiaire. Quel sang froid. 78-75. Pas de trois-points pour Jonas Maciulis. Terminé.

Le coach lituanien Dainius Adomaitis n’a pas du tout apprécié l’arbitrage: “It’s not basketball. That’s a fucking joke!”

La boxscore est ICI.

https://twitter.com/CanalplusBasket/status/1170315785492992000

Photo ouverture: Evan Fournier, FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

novembre 2019
LMMJVSD
« Oct  
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements