Le basket, parent pauvre du sport sur la TNT

Pascal Legendre
3

Il y a eu à ce jour en 2019, 929 heures de diffusion de compétitions sportives sur les chaînes de la TNT hors Chaîne L’Equipe. C’est un calcul effectué par sportindex et il en ressort que le basket-ball est le parent pauvre, ce qui ne surprendra personne.

En fait, 7 sports dit majeurs (football, rugby, cyclisme, tennis, athlétisme, sports auto et sports de glace) se partagent 95,2% de la diffusion !

“On constate certes que sur les 40 disciplines étudiées par Sport INDEX, 21 d’entre elles ont bénéficié d’au moins une exposition en clair sur les chaînes de la TNT depuis 2011. Mais, à titre d’exemples, Biathlon (2015), Canoë-kayak (2017), Judo (2011) et Voile (2013) ne l’ont été qu’une fois (hors du cadre des Jeux Olympiques). Aviron (deux années sur neuf), Basket-ball (sept), Boxe, (deux), Golf (deux), Gymnastique (deux), Handball (sept), Moto (quatre), Natation (huit), Pétanque (huit) et Ski (six) ont eu une exposition audiovisuelle plus qu’anecdotique”, écrit sportindex.

Ajoutons qu’à notre connaissance, le basket-ball a eu droit cette année à trois passages sur une chaîne en clair, M6/W9, à l’occasion des demi-finales et finale de l’Euro féminin et de la demi-finale de la Coupe du monde masculine, ainsi que deux matches de préparation des Bleues sur la très confidentielle RMC Story.

Sportindex a également étudié les diffusions sur la Chaîne L’Equipe.

“L’Equipe dispose aujourd’hui des droits TV de plus de 120 compétitions sportives, dont le Giro (Tour d’Italie ; en exclusivité jusqu’en 2020), les matchs de la Ligue des Nations et ceux des éliminatoires de la zone Europe pour le mondial de football 2022, les combats de la boxeuse championne olympique Estelle Mossely (en exclusivité), les Coupes de France de Handball masculin et féminin (2017-2020)… Tous sports confondus, la chaîne a diffusé, en Live et en différé, 3 258 heures de compétitions sportives en clair en 2018, et 2973 heures cette année (à date du 25 novembre). S’agissant des 40 disciplines traitées par Sport INDEX, leur volume horaire représentait 2210 heures en 2018, et 2350 en 2019.”

Le cyclisme, le foot et aussi la pétanque et le biathlon (!!!) sont les quatre sports privilégiés sur La Chaîne L’Equipe.

Il a quelque temps, le basket avait fait sur L’Equipe 21 (l’ancien nom de la chaîne) une percée avec quelques matches de Pro A, d’Eurocup et aussi les championnats espagnol et italien. En 2019, RIEN. Les droits du basket français sont en exclusivité sur des chaînes payantes, RMC Sport et Canal+ Sport aux audiences limitées, alors que la NBA est sur BeIN SPORTS.

Avec les Jeux Olympiques pour lesquels l’équipe de France masculine est qualifiée, en attendant probablement les féminines et peut-être le 3×3, le basket-ball fera de nouveau son apparition en clair. Mais cela risque d’être encore et toujours éphémère. Une situation totalement en opposition avec ce que représente ce sport en terme de licenciés, des résultats de ces différentes équipes nationales, de la renommée de ses figures de proue au niveau mondial ou de son impact dans la PQR et sur Internet. D’où chez ses fans une énorme et légitime frustration.

Photo: Rudy Gobert et Evan Fournier

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

3 Responses
  1. STEPH87

    La grosse erreur de la LNB c’est d’avoir fait passer la JEEP ELITE de la chaîne L’équipe à RMC SPORT. Sacrifier la visibilité en clair pour privilégier un contrat plus rémunérateur (mais qui n’apporte pas une meilleure compétitivité aux clubs français pour autant) avec un groupe surendetté a mis le basket Français dans la confidentialité la plus totale. Et encore, heureusement que l’ASVEL joue l’euroligue, sinon la médiatisation du basket serait encore plus faible.
    Quand je pense que lors de la saison 2015/2016, j’avais pu voir plusieurs fois le LIMOGES CSP sur la chaîne l’équipe, en championnat et en coupe d’europe ! Cela me donne envie de pleurer !

  2. Franck Marchais

    C’est toujours pareil !
    Le basket ball est relégué au second plan alors que c’est le deuxième sport au monde après le foot…
    Et il faut dire la vérité on a des dirigeants qui restent des années et des années pour garder leur place privilégiée mais qui ne sont pas du tout des hommes d’affaires…pour promouvoir notre sport favori. On aurait besoin d’un Tony Parker mais il ne peut pas tout faire… C’est comme les grandes salles elles sont toujours sous terre. Oui on en parle mais on attend toujours…

  3. C’est dur, très dur, de ne jamais pouvoir regarder du basket sur les chaînes de la TNT. La place énorme donnée sur ces chaînes au football, voire au rugby, est quelque chose d’inadmissible au regard de ce que sont intrinsèquement ces deux sports. Et de plus, s’agissant du football, la place donnée est absolument écœurante au regard des comportements lamentables de joueurs prétendument de haut niveau, sans oublier au regard de la médiocrité des commentaires. On ne retrouve cela ni dans le basket, ni dans le handball, où les contacts peuvent pourtant être sévères.

Ecrire un commentaire

Archives

juin 2020
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements