LFB: Charleville sur la voie de la résurrection

Sacha RUTARD
1

Les Flammes de Charleville sont sur la voie de la résurrection. Longtemps ballotées en fin de tableau, elles remontent à la 8e place -à égalité avec Saint-Amand et Tarbes- et leur victoire (73-70) hier soir face à Bourges prouve leur potentiel.

A l’évidence, les ajustements du coach Romuald Yernaux sont payants. Pour la quatrième fois en quatre matches, l’intérieure nigériane Evelyn Akhator (1,91m, 24 ans) a augmenté sa production signant un superbe 30 d’évaluation avec 19 points (8/12 aux tirs), 13 rebonds et 4 passes. Le retour de blessure de l’Américaine Katie Lou Samuelson (11 points) élargi aussi la palette des Ardennaises.

Les Flammes ont mené la bataille tambours battants, se retrouvant déjà avec une belle avance, 29-12, après un quart-temps, laquelle fut même de 26 points à un moment (64-38). Mais malgré la blessure à la cheville de sa meneuse suédoise Elin Eldebrink, Bourges est revenu avec 17 points, 5 rebonds et 3 passes de son Américaine Marissa Coleman. 71-70. C’est la Belge Kim Mestdagh qui a fait le nécessaire pour que la victoire ne change pas de camp. La tentative d’égalisation d’Alexia Chartereau a heurté le cercle.

“Contre Bourges, on ne peut pas espérer que ça soit facile”, a rappelé le coach carolo Romuald Yernaux en conférence de presse, propos rapportés par L’Union. “Il y a eu beaucoup de tension, de fatigue, on a balbutié notre basket en fin de match. Mais on a réussi à tenir à la fin. Il y a quelque chose d’exceptionnel alors que l’on est pas aussi haut au classement, le public ne fuit pas la salle. Ce soir, l’équipe n’a pas lâché, c’est en grande partie grâce à eux. Au nom de toutes l’équipe, je tiens à les remercier.”

Bourges peut se consoler -un peu- en se disant que Lattes-Montpellier a aussi perdu hier soir (77-72) mais c’est bien l’ASVEL, qui reçoit Charnay ce dimanche, qui pourrait rafler la mise de la journée.

Photo: Evelyn Akhator (LFB)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

1 Response
  1. Claudine Bortolussi

    Quelle joueuse que Kati lou Samuelson!!! la femme invisible ou la Flamme , plutôt , ici à Charleville qui marque 11 points en direct des USA oů elle soigne une blessure au genou depuis décembre 2019 …il n’y a pas que la joueuse qui était absente……

Ecrire un commentaire

Archives

mai 2020
LMMJVSD
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements