Iliana Rupert (Bourges): “On n’a même pas eu le temps de se dire au revoir”

Sacha RUTARD
0

L’internationale de Bourges Iliana Rupert (1,93m, 18 ans) est partie vivre son confinement chez sa mère à Savigné-l’-Evêque, près du Mans, dans une grande maison avec piscine et terrain de basket. Elle raconte au Maine Libre combien les évènements se sont précipités:

« On continue l’activité physique, on ne peut pas se permettre de se couper de tout. Le préparateur physique m’a concocté un programme très individualisé en fonction de l’espace et du matériel que j’avais. On s’adapte, on fait avec ce qu’on a. J’ai trouvé des parpaings abandonnés pour faire mes squats, ça fait l’affaire (…) Il y a une sensation d’inachevé, tout s’est arrêté très vite. On n’a même pas eu le temps de se dire au revoir entre nous. Donc forcément, il y a de la déception. Mais on se dit que tout le monde est en bonne santé. C’est le principal aujourd’hui. »

Photo: FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements