Féminines – Amaya Valdemoro: “En ce moment, il y a les États-Unis et l’Espagne”

Sacha RUTARD
0

L’ancienne internationale espagnole Amaya Valdemoro, bientôt 44 ans, aujourd’hui consultante à la télévision, est formelle en ce qui concerne les premières places mondiales du basket féminin:

«En ce moment, il y a les États-Unis et l’Espagne. Le basket-ball est devenu incroyable ces dernières années. En ce qui concerne ma génération, par exemple, nous sommes toujours tombées en quarts. À partir de 2000, nous avons commencé à être une équipe très compétitive qui était sur le podium, mais cette dernière génération est vraiment en train de tout balayer “, a-t-elle déclaré au Comité olympique espagnol.

Valdemoro, qui était présente aux JO d’Athènes 2004 et de Pékin 2008 mais sans obtenir de médaille, a ajouté que le basket-ball féminin espagnol est désormais une référence pour ce sport, à la fois en raison des résultats de l’équipe A et de ceux des catégories de jeunes.

“Ce sont pratiquement toujours des médailles en or ou en argent et quand je dis argent c’est parce qu’elles perdent contre les Etats-Unis. Je pense que nous sommes un pays qui est une référence quand il s’agit de parler ou de dire quelque chose sur le basket-ball féminin en raison de tout ce qui est réalisé dans les catégories seniors et de jeunes. Je pense que l’Espagne a un gène compétitif spectaculaire et le basket-ball le brode “, a-t-elle déclaré.

On ne peut nier que l’Espagne est la nation numéro 1 européenne chez femmes comme chez les hommes, mais… c’est l’Australie qui était en finale de la Coupe du monde 2018. On verra aux Jeux de Tokyo ce qu’il en est désormais.

Photo: FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

août 2020
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements