Cédric Heitz (coach du Champagne Basket) critique Jalen Adams, Arnas Velicka et Ekene Ibekwe

Théo Tetard
0

L’équipe champenoise reste sur deux succès consécutifs (à Pau et contre Bourg-en-Bresse). Dans L’Union, le coach Cédric Heitz revient sur les ajustements qu’il vient d’effectuer dans son effectif et qui ont visiblement changé la donne :

« C’était vraiment une opportunité. Les deux joueurs viennent de la même agence. (Joshiko) Saibou était un peu dos au mur depuis l’été dernier. On n’aurait jamais pu avoir Saibou pour le budget d’Arnas (Velicka). Dans l‘ensemble, on n’a rien dépensé dans les mouvements qu’on a effectués. »

Si avec Dominic Waters la mayonnaise a pris, ce n’était pas la même histoire avec la ligne arrière composée du Lituanien, Arnas Velicka et de l’Américain, Jalen Adams, ou bien avec Ekene Ibekwe, parti depuis à la Chorale de Roanne :

« On voulait avoir des garçons plus impliqués dans le projet collectif. Que ce soit Jalen Adams ou Arnas (Velicka), ils ne l’étaient pas vraiment. C’est un fait. Ekene (Ibekwe) non plus. Ils n’étaient pas dans la volonté de gagner des matches et de faire progresser l’équipe au classement. Arnas voulait avoir de l’exposition pour pouvoir aller en NBA. Il a quand même du potentiel à 21 ans seulement. Il était quand même à 11 points et 5 passes en Jeep Élite à cet âge-là, ça laisse augurer des bonnes choses. Mais, il ne joue que pour ses stats, pas pour faire gagner l’équipe. Jalen a toujours voulu aller en G-League (l’antichambre de la NBA) et en NBA, il s’est donc fichu de nous depuis le début. »

Photo : CCRB

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019