La France éblouit la Croatie pour son entrée dans l’Euro, 105-63

Pascal Legendre
0

Valérie Garnier avait pris un risque calculé et tout à fait justifié en n’incluant dans son roster pour cet EuroBasket que deux meneuses de métier, Olivier Epoupa et Alix Duchet, avec des solutions alternatives que représentent Sarah Michel, Marine Johannes et encore Gabby Williams. Seulement, Olivia Epoupa s’est blessée dès l’entame du premier match -probablement une entorse de la cheville- et la durée de son forfait est forcément un sujet de forte inquiétude. Valérie Garnier a promis que l’on pourra la revoir sur les terrains, mais sans doute pas demain.

Pour le reste, devant les 3 500 fans du Rhénus, l’équipe de France n’a pas manqué son ouverture de la compétition à l’inverse de la Belgique étourdie par la Bosnie-Herzégovine (55-70) et l’Espagne, très amoindrie, piégée par la Biélorussie (51-53). Elle a pulvérisé la Croatie qui en deuxième mi-temps a marqué moins de points (23) que lors du premier quart-temps (25). Les responsabilités ont été bien partagées puisque 9 Françaises ont atteint au moins 10 à l’évaluation et personne n’a joué plus de 21 minutes et quelques secondes. Du travail fignolé.

Pour le cinq de départ, Valérie Garnier choisissait du classique avec Olivia Poupa, Marine Johannes, Valériane Vukosavljevic, Endy Miyem, Sandrine Gruda, et au bout de deux minutes, les Bleues encaissaient un gros coup dur: Olivia Epoupa se tordait la cheville et regagnait le vestiaire, le visage couvert d’une serviette.

Avec deux trois-points de Marine Johannes, les Bleues lançaient bien leur match, paraissaient pouvoir faire une différence très vite (17-10). Seulement, elles laissaient les Croates mettre quelques paniers faciles, et celles-ci bombardaient avec bonheur à trois-points, et étaient dans leur roue après 10 minutes (26-25) alors qu’elles étaient pourtant massacrées au rebond (16 à 5).

Photo: Sandrine Gruda (FIBA)

14 points pour Sandrine Gruda en première mi-temps

Les Françaises commençaient à impacter physiquement les Croates dont le pourcentage de réussite aux tirs piquait du nez. Ivana Dojkic marquait 9 points mais sortait du terrain après 15 minutes sur le terrain avec -1 d’évaluation. De l’autre côté, Sandrine Gruda justifiait une fois de plus sa réputation de scoring machine (14 points à 7/11 aux shoots en première mi-temps) et Endy Miyem sa solidité de chaque instant. L’écart montait jusqu’à 12 points (50-38, 19e).

Il ne faisait déjà plus de doutes que la France avait le match bien en mains. La défense intransigeante, c’est toujours son label. Les 20 points de marge (65-45) était atteint à la 15e minute, et après un violent 29-12 dans le quart-temps, le score affichait 79-52, alors que Valérie Garnier faisait appel à tout son banc. Les 30 points d’écart étaient signalés à la 34e minute (85-57) et les 100 points étaient enregistrés à la 37e (100-61). C’était la débandade dans les rangs croates avec quelques airballs et péchés du même genre, alors que les Bleues se mettaient en valeur chacune à leur tour. Le 145 à 43 à l’évaluation pique les yeux autant que le score final.

Demain, à 20h45, les Françaises seront opposées à la République Tchèque, qui a succombé de peu aujourd’hui face à la Russie (69-73), propulsée par Maria Vadeeva (27 points et 16 rebonds).

La boxscore est ICI.

Photo d’ouverture : Gabby Williams, FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

novembre 2021
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019