Mondial U19 : La France passe au bout du suspense (84-79 a. p.)

Dieu que ce fut dur ! À 1’30 de la fin du temps réglementaire, l’équipe de France U19 était menée 69-66 par la Lituanie. Après un énième contre de Victor Wembanyama (8 au total !), Matthew Strazel démarquait Clément Frisch à trois-points, qui égalisait à 56 secondes du buzzer, 69-69. Plus rien n’était marqué pendant le temps réglementaire, les deux équipes partaient en prolongation, où l’inévitable Victor Wembanyama prenait les choses en main, marquant d’entrée un lay up avant de rater le lancer franc bonus. Il se rattrapait en contrant le tir de Motiejus Krivas et, à l’autre bout du parquet, Clément Frisch rajoutait deux points : 73-69. Il restait 3’47 à jouer. La tension aidant, rien n’était marqué pendant 1’30, avant que Clément Frisch marque à nouveau à deux-points sur une assist de… Victor Wembanyama ! Qui profitait un peu plus tard d’une offrande de Matthew Strazel (sa 5e passe du match) pour inscrire deux points de plus : 77-69 et 1’40 à jouer. Les Bleuets ont alors pu contrôler les derniers assauts des Lituaniens, menés par Azuolas Tubelis, pour s’imposer 84-79.

Une victoire qui ouvre les portes de la demi-finale aux jeunes Français, portés par un énorme duo Matthew Strazel (23 pts à 8/14 dont 3/7 à trois-points, 2 rbds, 5 pds, 5 balles perdues, 20 d’éval) – Victor Wembanyama (20 pts à 10/16 dont 0/4 à trois-points, 6 rbds, 2 pds, 1 bp, 8 contres, 28 d’éval). À leurs côtés, Jayson Tchicamboud (4 pts à 2/5 aux tirs, 3 rbds, 5 pds, 10 d’éval), Clément Frisch (10 pts à 4/11, 3 rbds) et Lucas Ugolin (11 pts à 4/7, 3 rbds, 1 pd, 14 d’éval) ont apporté. Restera pour la suite à mieux régler la mire à trois-points : 5/26, soit 19,2 %, c’est laid… En revanche, les Bleuets ont réduit les Lituaniens à un faible 41,3 % à deux-points, symbole de l’influence de Victor Wembanyama et de sa force de dissuasion. Résultat, le fer de lance lituanien Azuolas Tubelis a certes marqué 19 pts, mais à 7/21 aux tirs (6/18 à deux-points…), pris 13 rebonds et produit 18 d’éval. Trop court pour battre les Bleuets. Qui ne doivent pas s’emballer même si Matthew Strazel sort de sa boîte au bon moment et si Clément Frisch montre pourquoi il a été MVP du championnat Espoirs cette saison. Le match à venir contre la Serbie ou l’Argentine sera encore plus difficile.

Photo : Victor Wembanyama (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

août 2021
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements