L’oeil olympique de Fred Weis – « Les Japonaises n’avaient peur de rien »

Frédéric Weis, 44 ans, est le consultant basket d’Eurosport pour les Jeux Olympiques de Tokyo. Pendant la quinzaine, le vice-champion olympique à Sydney en 2000 apporte son éclairage sur l’équipe de France sur Basket Europe. Deuxième épisode pour analyser la défaite inaugurale des Bleues face au Japon (70-74), un revers déjà lourd de conséquences.

Grosse déception. C’est une grosse déception de débuter ce tournoi olympique par une défaite. On n’imaginait pas que le Japon pouvait battre l’équipe de France. D’entrée, on a été prises à notre propre jeu. Les Japonaises ont été maladroites au début puis elles ont artillé sans aucun souci par la suite. Elles n’avaient peur de rien, c’était leur plan de jeu. Elles l’ont respecté de bout en bout.

A l’inverse, ça a été très compliqué pour les Françaises qui ont essayé d’instaurer une domination à l’intérieur sans succès. Ça a été délicat parce que ça jouait très vite, il y a eu beaucoup d’errances défensives, les Japonaises ont marqué des lay-ups complètement seules… Quand on pensait revenir dans le match au troisième quart-temps, on a finalement été battues dans la bataille du rebond. Les Nippones ont fait les bons choix en prenant les bons shoots, en nous battant en un-contre-un.

On n’attendait pas le Japon à ce niveau même si c’est toujours compliqué de jouer cette équipe. Les Japonaises sont vraiment plus petites que nous avec 10 cm de moins de moyenne et des meneuses d’1,65 m. Donc c’est sûr que quand il a fallu switcher en défense, c’était délicat. On a vu Héléna Ciak en difficulté sur ce point, et comme l’aide défensive n’était pas en place et qu’on avait peur de trop venir en aide à l’intérieur parce qu’elles artillaient de loin, ça a semé un doute. Les Bleues n’ont pas réussi comme les garçons à jouer grand sur leurs petits. Les Japonaises nous ont maintenu à distance, elles ont fait le faff, comme à chaque fois. 

Malgré tout, certaines joueuses ont fait leur match côté Français. Je pense notamment à Gabby Williams qui a été très impressionnante des deux côtés du terrain mais aussi à Sandrine Gruda qui a tenu l’équipe de France à bout de bras dans le troisième quart-temps. En revanche, certaines sont passées à côté. C’est le cas de Marine Johannès…

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?

SW Media, éditeur du site www.basketeurope.com traite les données recueillies pour nous permettre de satisfaire à votre demande d'abonnement.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de gestion des données personnelles.


Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider

Photo : Montage Basket Europe (FIBA / DR)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

septembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019