JO : L’Australie passe l’Argentine par la fenêtre, 97-59

Sacha RUTARD
0

La hiérarchie de la phase de groupe a été respectée puisque les quatre têtes de série (Australie, Etats-Unis, France et Slovénie) sont en demi-finales. L’Argentine a beaucoup perdu de sa superbe depuis la Coupe du Monde 2019 où elle avait obtenu une place en finale contre l’Espagne. Elle n’a tout simplement pas fait le poids, au sens propre et figuré, face à une équipe d’Australie physique, athlétique et collective -ce qui n’a pas été le cas de l’Argentine, à l’image des 6 balles perdues de Facundo Campazzo.

Les Aussies, souvent placés, n’ont jamais gagné une médaille aux JO comme à la Coupe du monde. Pas sûr qu’ils se réjouissent d’affronter les Etats-Unis en demi-finale, même si leur victoire face aux Américains en préparation à Las Vegas et ce qu’ils montrent à Tokyo atteste qu’ils ont toutes leurs chances.

C’est l’Argentine qui a pris un meilleur départ, mettant du rythme notamment par Facu Campazzo (18-10). Seulement dans le deuxième quart-temps, les Aussies ont durci leur défense, et l’Albiceleste est tombée en panne sèche pour ne marquer que 11 points dans la période. Elle a tout de même réduit un peu l’écart avant la pause (28-37 à 33-39), mais Luis Scola a écopé d’une troisième faute et fut privé du troisième quart-temps. L’arrière des Phildelphia Sixers, Matisse Thibulle, avait fait une production très solide avec 8 points et 14 d’éval.

L’Argentine a pu croire qu’un bon Gabriel Deck pouvait leur permettre de voir la lumière, mais l’Australie la prenait toujours en tenaille. La différence de niveau se manifestait au score (48-60 à la fin du troisième quart-temps), et ce dunk monumental de Dante Exum, l’arrière des Houston Rockets, sur trois Argentins, prouvait que les Australiens n’allaient pas lâcher l’affaire… Au contraire… Le cap des 20, puis des 30, et même à un moment des 40 points était atteint. Il fallait voir tout le mal que les Argentins avaient à trouver une position correcte. Une explication à leur 34% de réussite aux shoots, alors que tous les Australiens entrés en jeu ont marqué, et que l’évaluation finale (125-50) fait aussi mal aux dents que le score proprement dit (97-59).

Luis Scola (4 d’éval) quitte la scène internationale sur un match bien triste, mais il a bien mérité à sa sortie du terrain les applaudissements nourris des deux bancs et des quelques personnes dans les tribunes. Un grand monsieur qui nous manquera à tous.

La boxscore est ici.

Photo : Patty Mills (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

septembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019