Les McGee, une famille en or

Pascal Legendre
0

JaVale McGee (2,13m, 33 ans) est devenu à Tokyo le premier basketteur à devenir champion olympique comme sa mère, Pamela McGee, qui avait été médaillée d’or à Los Angeles, en 1984. Il est aussi le fils de George Montgomery, qui a joué huit saisons en France.


Alors qu’il se prélassait sur son canapé, JaVale McGee a reçu un coup de fil de USA Basketball, qui lui proposait de prendre la place vacante laissée par Kevin Love, blessé. Big Daddy Wookie, son surnom, n’a pas mis deux secondes pour répondre par l’affirmative. « Je suis aux Jeux olympiques. C’est un sentiment formidable », déclarait-il, quelques semaines plus tard à Tokyo. « Je ne comprenais pas vraiment ce qu’était cette expérience jusqu’à ce que je sois venu ici. Je suis content d’avoir eu cette expérience de première main au lieu de simplement regarder les Jeux olympiques à la télévision. C’est bien plus cool que je ne le pensais. »

L’ironie de l’histoire, c’est que JaVale McGee avait été à même de prendre part aux JO de Londres, en 2012, avec… les Philippines, ce bien qu’il n’ait pas une goutte de sang correspondante. Il avait tout juste visité le pays deux fois durant le lockout de la NBA. Un dossier avait été déposé à la Chambre des représentants du pays, mais le processus de naturalisation a traîné en longueur puis abandonné lorsque l’intérieur s’est blessé en 2014.

JaVale McGee, c’est 747 matches et 65 millions de dollars amassés en NBA avec comme forces principales la défense et le rebond, et comme faiblesse majeure le tir extérieur. Sa carrière est suffisamment bien dessinée pour lui avoir permis d’enfiler trois bagues de champion aux doigts, avec les Warriors (2017 et 18) et les Lakers (2020). Sa sélection dans l’équipe américaine a toutefois représenté une surprise car il sortait… du banc des Denver Nuggets pour qui il avait joué moins de 9 minutes par match en playoffs.

D’ailleurs, McGee s’est retrouvé à Tokyo comme 11e homme des Etats-Unis au temps de jeu (5’ en moyenne sur 4 matches) ; le seul Jerami Grant a été encore moins sollicité. Pendant son séjour au Japon, il avait une autre préoccupation : avoir un travail à la rentrée. « J’y pense tous les jours », disait-il alors. « Mais je suis dans une position bénie. J’ai gagné trois championnats. Je pourrais peut-être


Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?

SW Media, éditeur du site www.basketeurope.com traite les données recueillies pour nous permettre de satisfaire à votre demande d'abonnement.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de gestion des données personnelles.


Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

septembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019