Guide Pro B 2021-22 – Nantes : l’année ou jamais ?

Saison après saison, malgré de beaux moyens pour la division, l’Hermine de Nantes déçoit. Pour autant, l’heure n’est pas au grand chambardement et seules quelques retouches ont été apportées à l’effectif de l’an dernier. Il devra faire mieux cette saison, sous peine de nettoyage par le vide l’été prochain…

Comme chaque saison, Basket Europe offre à ses abonnés la présentation de chaque équipe de Pro B. Pour profiter de l’intégralité de ce contenu et bien d’autres, vous pouvez vous abonner ici.

Depuis plusieurs saisons, l’Hermine de Nantes n’a pas de résultats à la hauteur des espérances. Et de ses moyens. Depuis la saison 2016-17, le club a fini successivement 6e, 13e, 10e, 7e et 10e à nouveau l’année dernière. De quoi faire tousser les supporters, le gain de la Leaders Cup 2020 ne compensant pas ces résultats médiocres au regard d’un budget figurant parmi les plus importants de la division. Ainsi, sur 2020-21, Nantes disposait du 5e budget et de la 4e masse salariale. Ce qui sera encore le cas cette saison, alors que le club a haussé son budget de 11 % à 2,863 millions et sa masse salariale de 22 %, à 972 000 €. Il serait donc fâcheux que l’Hermine ne fasse pas mieux que les saisons précédentes. En tout cas, le club s’est donné des arguments pour y parvenir.

1 Le bilan de la saison passée

La saison 2020-21 de l’Hermine de Nantes a tenu de la soupe à la grimace, avec un bilan équilibré de 17 victoires pour autant de défaites conduisant à une piètre 10e place au classement. Le problème, c’est que l’équipe a un peu ressemblé à un robinet d’eau tiède, sans déception majeure mais sans aucun éclat particulier. Aucun des principaux joueurs de l’exercice passé n’est vraiment passé au travers, même si on attendait plus de René Rougeau ou de Xavi Forcada (blessé longue durée, à sa décharge). Personne n’a non plus été au-dessus des attentes, sauf peut-être Ludovic Negrobar, parti à l’intersaison pour Antibes.

Ce constat mi-figue mi-raisin prend tout son sens à l’examen des statistiques de la saison. En attaque (79,0 points marqués, 10e attaque de Pro B), Nantes n’a tenté que 61,1 tirs par match (16e moyenne), dont 20,2 à trois-points (17e), pour 47,7 % de réussite aux tirs (2e meilleure moyenne). Un contraste encore plus marqué sur les rebonds : avec 7,6 prises offensives, l’Hermine était la plus mauvaise équipe de Pro B dans ce secteur alors qu’elle était 2e pour les rebonds défensifs (26,4) et 14e au total des rebonds (33,9).

Cette grisaille en attaque avait son reflet en défense, l’Hermine ayant encaissé 77,8 points par match, 7e défense de Pro B. Un bilan un peu meilleur, donc, grâce notamment à un fort lot d’interceptions (8,8 par match, 1er de la division) et de contres (3,1 de moyenne, 3e), le tout sans faire de fautes (18,4 par match, 16e), ce qui peut être le signe d’une défense bien en place comme de joueurs manquant d’agressivité. Deux chiffres peuvent faire pencher la balance pour la première explication : les 44,2 % de réussite aux tirs et les 33,1 % de réussite à trois-points concédés par les Nantais à leurs adversaires, soit, respectivement les 2e et 4e meilleures moyennes défensives. En sus, Nantes a provoqué 15,3 pertes de balle pour ses adversaires, seuls deux clubs ont fait mieux sur la saison. Mais l’Hermine a laissé tirer ses opposants à de nombreuses reprises (64,0 tirs par match dont 26,6 à trois-points, respectivement 7e et 3e plus mauvaise moyenne) – même avec de faibles pourcentages de réussite, cela finit par faire des points…

2 Le recrutement

Avec ce bilan peu enthousiasmant, on aurait pu penser que les dirigeants nantais allaient mettre un grand coup de pied dans la fourmilière et tout changer du sol au plafond. Ils ont fait le choix exactement inverse, maintenant leur confiance à coach Jean-Baptiste Lecrosnier et n’apportant que quelques retouches à l’effectif.

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?

SW Media, éditeur du site www.basketeurope.com traite les données recueillies pour nous permettre de satisfaire à votre demande d'abonnement.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de gestion des données personnelles.


Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

octobre 2021
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019