Le communiqué de l’Étoile Rouge de Belgrade après les heurts provoqués par l’imbroglio de la bannière non tenue

Killian Verove
0

L’Étoile Rouge de Belgrade, qui a pris la décision de ne pas tenir une bannière « Stop War », a tenu à s’expliquer et à dénoncer les évènements qui s’en sont suivis, entre insultes et provocations.

Avant le match d’Euroleague entre le Zalgiris Kaunas et l’Étoile Rouge de Belgrade, les joueurs de la formation serbe ont refusé de tenir une bannière aux couleurs de l’Ukraine, sur laquelle était inscrit le message « Stop War ». De quoi donner à cette rencontre une tournure politique démesurée, allant de simples huées venues des tribunes, à des insultes envers les joueurs et des affrontements entre supporters… L’Étoile Rouge de Belgrade a publié un communiqué pour expliquer sa décision et pour dénoncer les heurts survenus par la suite.

Le communiqué complet de l’Étoile Rouge de Belgrade :

L’Étoile Rouge de Belgrade, afin d’éviter toute spéculation et de politiser les gestes de nos joueurs avant le match à Kaunas et le basket-ball en général, est obligé d’annoncer tous les événements lors du match restant du 21ème tour de l’EuroLeague contre le Zalgiris Kaunas.

L’Étoile Rouge de Belgrade en tant que club sportif et représentant de la République de Serbie, qui a pris une position claire sur le conflit en Ukraine, et suit les positions officielles de notre pays, dans une communication officielle avec les dirigeants de l’Euroleague et de Zalgiris, a clairement indiqué quelques jours avant le match en Lituanie de ne pas vouloir permettre la politisation et de ne pas vouloir porter une bannière aux couleurs du drapeau de n’importe quel pays et de ne pas vouloir participer à la manipulation et la politisation d’un des slogans les plus humains et universels « STOP WAR ».

Les joueurs et le personnel professionnel de l’Étoile Rouge de Belgrade ont suivi et agi en accord avec la décision des plus hautes instances du club qui ont pris une telle décision, y compris le joueur de l’équipe première de notre club Aaron White, qui sans objections a obéi à la décision du club et a montré par son exemple.

C’est pourquoi, par cette annonce, l’Étoile Rouge de Belgrade défend son joueur qui a été attaqué de manière injustifiée par le public, parce qu’il défend les mêmes valeurs que le club dont il porte les couleurs, à savoir la paix, la fin de cette guerre et la souffrance des civils et des enfants innocents ! Le cas d’Aaron White, qui a également joué pour le Zalgiris (qui a abusé de cette situation en tant que club) et qui joue actuellement pour l’Étoile Rouge de Belgrade, montre toute l’absurdité et la gravité de la situation dans laquelle nous nous sommes tous retrouvés, mais aussi le danger de l’ingérence politique dans le sport !

C’est pourquoi nous demandons à tous les joueurs de ne pas condamner Aaron White et de ne pas se mêler de politique (et de relations qu’ils ne comprennent peut-être pas), mais de le soutenir en tant qu’athlète, un joueur de l’Étoile Rouge qui se comporte comme un professionnel de haut niveau depuis qu’il est arrivé dans notre club, et qui a soutenu son équipe sans hésiter dimanche soir et a fait ce que beaucoup dans sa situation (spécifique) ne feraient pas !

À notre grand regret, notre demande de ne pas porter une bannière qui n’est pas neutre n’a pas été accordée (peut-être sous la pression de quelqu’un), et tout ce qui a suivi était une performance politique et non un sport, et a sérieusement violé les principes de base de l’EuroLeague et du basket-ball !

L’Étoile Rouge de Belgrade ne peut pas interpréter différemment le fait de scander « Fuck you Serbia », d’attaquer et d’expulser les fans juste parce qu’ils portaient le drapeau de notre pays, d’enlever le drapeau de la République de Serbie qui est un état souverain, d’arborer le drapeau de l’OTAN (qui dans notre pays pour des raisons déjà connues et l’agression de l’OTAN est une provocation) et la promotion du slogan « Glory to Ukraine », qui dans notre pays a une connotation et une signification historique complètement différente !

Devons-nous nous demander aujourd’hui, en 2022, pourquoi en 1999, pendant l’agression de l’OTAN et le meurtre de milliers de civils et d’enfants innocents, alors que les basketteurs de Zalgiris gagnaient cette compétition, ils n’ont pas porté la bannière « Arrêtez l’agression contre la Yougoslavie » ?

Après les événements d’hier, l’Étoile Rouge de Belgrade peut-il maintenant exiger à juste titre que tous les joueurs du match de Belgrade portent une bannière « Le Kosovo est la Serbie » afin d’internationaliser davantage le problème de la tentative de s’emparer de notre province méridionale et de 17 % du territoire de la République de Serbie ?

L’Étoile Rouge de Belgrade a toujours essayé d’être un bon hôte pour les clubs visiteurs et de les protéger de toute politisation, mais aussi de promouvoir la paix, ce que nous avons confirmé lors de plusieurs matchs depuis le début du conflit en Ukraine en portant des bannières avec des messages anti-guerre !

C’est pourquoi nous sommes aujourd’hui en droit, notamment sur le plan moral, d’attendre de l’EuroLeague qu’elle réagisse de toute urgence, qu’elle engage une procédure disciplinaire et sanctionne de manière adéquate cette violation des principes de base et des règlements de l’EuroLeague, et qu’elle punisse les responsables de ces incidents politisés et manifestement préparés, qui ont harcelé notre équipe et nos fans et insulté notre pays et notre club à Kaunas.

Sinon, la porte s’ouvre et les possibilités pour tous les participants aux compétitions d’EuroLeague d’utiliser leurs matchs pour promouvoir la politique, leurs problèmes et mécontentements, et non le sport. On voit bien à quoi cela mène…

Indépendamment de tous les événements de Kaunas, l’Étoile Rouge de Belgrade continuera à promouvoir les vraies valeurs du basket et les compétitions auxquelles il participe.

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

mai 2022
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019