ITW Youssoupha Fall : « L’ASVEL croit en moi, je m’y installe sur la continuité »

Youssoupha Fall (2,21 m, 27 ans) va effectuer sa deuxième saison à l’ASVEL et sa quatrième en Euroleague après les deux à Baskonia Vitoria. On fait le point avec le géant franco-sénégalais.

Vous avez été prolongé cet été. Pourquoi avez-vous privilégié de rester à l’ASVEL ?
« C’était important pour moi de continuer avec l’ASVEL car nous avons la même vision, le club croit en moi et c’est ce qui compte le plus. Nous avions bien terminé la saison, je me suis senti bien au fur et à mesure que j’avançais dans l’année. J’ai commencé doucement, puis petit-à-petit, j’ai gagné la confiance du coach. Avec T.J. Parker, on discute beaucoup. Alors pourquoi changer de club ? L’ASVEL a fait l’effort de vouloir me garder. Je m’y installe sur la continuité. »

Vous avez été courtisé par d’autres clubs, comme Baskonia Vitoria, où vous avez joué pendant deux saisons…
« Oui, Baskonia était vraiment motivé pour me ramener mais j’ai fait un choix que je ne regrette pas en continuant avec l’ASVEL. »

Est-ce que l’arrivée de joueurs comme Nando de Colo ou Joffrey Lauvergne a influencé votre décision de rester ?
« Non, pas vraiment puisque je ne savais pas qu’ils allaient venir quand j’ai négocié. Personnellement, je mise beaucoup sur l’humain, c’est important pour moi. Ma famille aussi aime beaucoup Lyon, on s’est bien adapté à la ville donc ça a participé à mon envie de rester. »

Comment se passe votre cohabitation avec Joffrey Lauvergne ?
« Joffrey Lauvergne, c’est un grand joueur. J’apprends et je peux m’améliorer tous les jours en m’entraînant à ses côtés. »

Lors de intersaison, deux jeunes intérieurs sont partis dont Victor Wembanyama. Comment voyez-vous l’éclosion de ce grand prospect français ?
« Victor, comme je lui ai dit l’an passé, tout ce que je lui souhaite, c’est de rester en bonne santé. S’il reste en bonne santé, il n’y aura pas de débat, pas de limite ! Il est plus grand que moi (NDLR : Youssoupha Fall mesure 2,21 m, Victor Wembanyama est désormais pointé à la même taille) et je sais que pour un intérieur, ce n’est pas facile d’éviter les problèmes physiques, de les maitriser. »

Un autre intérieur passé par l’ASVEL l’an passé est Kostas Antetokounmpo. Pourquoi ça ne l’a pas fait entre le Grec et le club ?
« Je pense simplement que l’on avait beaucoup de joueurs. Parfois, le terrain ne fait pas tout, le coach a fait ses propres choix et tout le monde doit le respecter. Mais je suis certain que Kostas Antetokounmpo va exploser dès l’année prochaine ! Il a un énorme potentiel. Cet été encore, il l’a montré avec la sélection grecque. »

« Si je dois jouer en sélection, je jouerai pour le Sénégal »

Selon vous, qui va être la révélation de l’ASVEL cette année ?
« Franchement, on a tellement de potentiels ! Il y a Jonah Mathews, Yves Pons, Anthony Polite. Il y a aussi notre meneur Parker Jackson-Cartwright… Ils sont tous bons, sincèrement, mais la saison est longue et tout dépendra de leur temps de jeu. »

Selon vous, l’ASVEL version 2022-23 est-elle plus forte que celle de la saison passée ?
« Le temps nous le dira… Tout dépend des résultats. L’an passé, j’étais confiant de ce que l’on pouvait faire en Euroleague, on verra cette année comment cela va se passer. »

Quel sera votre force cette saison à titre individuel ?
« Je vais essayer de ramener beaucoup d’intensité dès que je rentre sur le parquet, de donner le maximum de solution à l’intérieur, d’impacter mes adversaires. Je dois sécuriser le rebond, tout simplement pour faire gagner mon équipe. »

Comment avez-vous occupé votre été ?
« Cet été, j’ai pu aller au Sénégal, c’était court mais intense. C’était la première fois que je me préparais depuis Dakar, où je suis resté trois semaines. Je n’avais pas pu y aller depuis trois ans à cause du Covid, c’était important que j’y retourne. »

Vous êtes Sénégalais mais vous avez été inscrit dans le Team France. Est-ce qu’à l’avenir une sélection en équipe de France est-elle toujours d’actualité ?
« Si je dois jouer en sélection, je jouerai pour le Sénégal. Je n’ai pas encore porté le maillot de la sélection mais ça sera avec elle si je joue pour une sélection nationale. »

Photos : Youssoupha Fall (Thomas Savoja)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

1 Response
  1. Franck

    Bonjour
    Un joueur qui est important pour l’ASVEL. Présence défensive essentiel.
    C’est bien qu’il reste.
    Et pour la sélection il a raison.
    Bonne journée

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

septembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019