Pablo Prigioni, coach de l’Argentine : « Tant que je serai dans l’équipe nationale, il n’y aura pas de naturalisé »

La rédaction
0

Dans une interview à BasketPlus, le nouveau coach de l’équipe d’Argentine, Pablo Prigioni, déclare qu’il est absolument contre le recours à un naturalisé.

Pablo Prigioni a joué et coaché en Espagne, et à ce titre il suit de près le basket européen et plus particulièrement espagnol. Il a évidemment été attentif au processus de naturalisation de l’Américain Lorenzo Brown et ses performances déterminantes dans la conquête de l’or de l’équipe d’Espagne à l’EuroBasket.

« Oui, j’ai toujours été contre », déclare t-il. « Tant que je serai dans l’équipe nationale, ça n’arrivera pas. Il n’y aura même pas un membre du staff d’un autre pays. Quand je ne serai pas là, laissez-les prendre la décision qu’ils veulent. Pour moi, l’équipe nationale est la chose la plus pure qui soit et nous avons déjà nos compétitions de clubs pour rivaliser avec des gens du monde entier. Et je trouve ça fantastique. Je ne suis pas contre les équipes qui le font, mais contre la règle. Je préfère perdre avec notre peuple que d’essayer de gagner avec quelqu’un qui n’est pas argentin. Je ne pense pas que Lorenzo Brown ressente le maillot espagnol comme Llull ou Rudy. C’est là que la discussion s’arrête pour moi. »

 

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

septembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019