Juhann Begarin après la défaite parisienne à Roland-Garros : « On a du retard mais l’équipe évolue »

Dans un match-événement à Roland-Garros ce dimanche après-midi, l’AS Monaco a arraché la victoire Porte d’Auteuil (91-95). Paris s’incline, mais Paris progresse.

Encore battu à Roland-Garros, le Paris Basketball en est à cinq défaites en ce début de championnat, et pas encore la moindre victoire à se mettre sous la dent hormis en Eurocup. Un bilan sportif bien loin des paillettes et du bling-bling dont fait l’étalage ce genre de match de gala.

Toutefois, à la différence des précédentes rencontres, le club parisien a des motifs de satisfaction d’avoir poussé l’AS Monaco – leader invaincu tant en Betclic Elite qu’en Euroleague – dans ses retranchements. Enfin autorisé à coacher, Will Weaver a affiché sa confiance envers son équipe, en progression.

« Nous avons encore beaucoup appris de ce match. Il faut arriver à identifier encore mieux quelles sont les forces de notre adversaire : stopper leur drive, leur jeu en transition, jouer plus physique aussi. Nous avons aussi vu que nous possédions des joueurs qui savent prendre leurs responsabilités, c’est positif », a accordé le coach américain en conférence de presse.

Juhann Begarin de retour, et une nouvelle recrue en perspective

Autre motif de satisfaction, le retour de blessure de Juhann Begarin. Auteur de 28 points à 8/12 aux tirs, 5 rebonds et 3 interceptions, l’arrière français était à deux doigts de faire tomber à lui seul l’armada monégasque. Une splendide performance qui devrait soulager la création parisienne à l’avenir.

« Je me suis senti très bien. J’ai travaillé dur pour rapidement revenir. Je suis content de ma prestation personnelle, mais j’ai simplement joué mon jeu. Il fallait être agressif, réussir ses contre-attaques, défendre fort. La saison n’a pas commencé cet après-midi, on le sait. On a du retard mais l’équipe évolue. Ce soir, ça s’est joué sur des détails et on arrive à jouer les yeux dans les yeux contre Monaco. Nous sommes dans la bonne direction. »

Will Weaver a confirmé les propos de son joueur qu’il qualifie « d’explosif, généreux, encore en développement mais de niveau NBA ». Il a ajouté que son équipe a, à l’image du match à Ankara en Eurocup, « fait preuve de beaucoup de résilience » mais que la tâche n’était pas simple face à Monaco.

Pour ce qui est de la question du roster « limité » et rapidement fragilisé en cas de blessure, le coach a affirmé qu’une recrue « était en route pour rejoindre l’équipe ». Recrue qui pourrait être l’ancien NBAer Jeremy Evans, information révélée par BeBasket et que nous sommes en mesure de confirmer.

« Jouer à Roland-Garros, c’est comme une atmosphère d’Euroleague, c’est génial pour la promotion du basket »

Malgré le retour en fin de match des Parisiens, l’AS Monaco repart de son côté avec une nouvelle victoire en Betclic Elite. Invaincus en championnat, les hommes de Sasa Obradovic prennent seuls la tête du classement. Le coach de la Roca Team a apprécié l’initiative de jouer à Roland-Garros.

« Même si je ne me fis pas à ce qui entoure la rencontre, jouer à Roland-Garros, c’est comme une atmosphère d’Euroleague, c’est génial pour la promotion du basketball. Pour ce qui est du jeu, nous avons pu compter sur nos leaders, ils ont tous pris part au succès de l’équipe. Mais c’est bien ensemble que nous avons gagné. »

À Roland-Garros (Paris), avec Clément Carton.

Photo : Juhann Begarin (Thomas Savoja)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

novembre 2022
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019