Nik Stauskas : « Dusko Ivanovic est la raison pour laquelle je ne veux plus jouer en Europe »

Le Monténégrin Dusko Ivanovic a été victorieux pour son arrivée sur le banc de l’Etoile Rouge de Belgrade, son équipe s’imposant 71-67 face à l’ASVEL, mais il a reçu de vives critiques de la part de ses anciens joueurs de Baskonia Vitoria quand à ses méthodes d’entraînement.

La rumeur a couru que le premier entraînement de l’Etoile Rouge version Ivanovic a duré 5 heures et Wade Baldwin a déclaré ne pas en être surpris.

 « Nous sommes arrivés à 11 heures du matin, à 12 heures, nous avons couru une quantité de miles pendant une demi-heure, puis nous étions dans la salle de muscu pendant 30/40 minutes, team stretch pendant 15 minutes, deux heures d’entraînement, des soins et une douche pendant encore 30 à 40 minutes. Ajoutez que… ce n’est pas une blague « , a tweeté l’Américain, désormais au Maccabi Tel-Aviv.

L’Italien Simone Fontecchio a immédiatement répondu par un bref:

« Tu oublies la session vidéo de 40/50 minutes. »

Le Canadien Nik Stauskas a publié un post virulent sur Instagram, expliquant son expérience personnelle avec Ivanovic à Vitoria en 2019 :

 « J’ai joué pour lui à Baskonia et j’avais vraiment l’impression d’être dans un camp militaire tous les jours. Cela m’a enlevé tout le plaisir du basket-ball. Son idéologie est rétrograde dans le sens où si vous perdez, il le voit parce que vous n’avez pas assez travaillé et vous punit donc en courant le lendemain. Il est la seule raison pour laquelle je refuse de rejouer en Europe. Je suis arrivé avec une blessure au genou lancinante et je n’ai jamais pu récupérer cette saison. Les deux séances d’entraînement quotidiennes et les séances de course avec Dusko ont aggravé les choses, et j’ai été contraint de mettre fin à ma saison plus tôt et de subir une intervention chirurgicale « , a raconté l’Américain.

En conférence de presse après le match contre l’ASVEL, après avoir été interrogé sur tout ce qui provenait de la séance d’entraînement de 5h, Ivanovic a ironiquement répondu : 

« Ce n’était pas 5h, c’était 6h30 ». 

« Nous avons besoin d’une discipline militaire », clame le président de l’Etoile Rouge, Nebojsa Covic. Il est servi.

Photo : Euroleague

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019