Espagne – Marcelinho Huertas et sa longévité : « La passion avec laquelle je me réveille chaque jour me permet de continuer »

La rédaction
1

Marcelinho Huertas (1,91 m, 39 ans) a passé le cap des 600 matches dans la ligue espagnole. Le Brésilien d’Iberostar Tenerife s’est confié à Diario As.

A propos de ce que représente pour lui ce chiffre :

« Que de nombreuses années et beaucoup d’eau sont passées sous les ponts (il rit). Je suis très heureux, mais pas seulement d’avoir fait ces 600 matchs, mais aussi d’être l’étranger avec le plus de matchs dans la meilleure ligue d’Europe. Je ne pourrais pas être plus heureux. Maintenant, je dois continuer à jouer et continuer à être compétitif au niveau que nous avons. Je ne peux pas demander beaucoup plus. Simplement, pour remercier tous ceux qui sont passés par ma carrière sportive depuis le jour de mon arrivée à Badalona, ​​en 2004. J’ai été très à l’aise dans tous les endroits que j’ai traversés. Ce furent toutes de très belles étapes, toutes avec des trajectoires et des saisons réussies, je pense. Ce sport m’a toujours beaucoup motivé. Je pense que la passion avec laquelle je me réveille chaque jour me permet de continuer ici à m’amuser et à apprendre. Et la compétition, c’est ce que j’aime le plus : rivaliser avec les meilleurs et toujours essayer de faire le mieux possible au niveau collectif pour que l’équipe fasse toujours une bonne saison. »

Le Brésilien a la réputation d’avoir une hygiène de vie très stricte, ce qui explique en partie sa longévité.

« Il y a mille choses que vous pouvez faire en dehors. Le travail invisible : repos, nourriture, soins personnels au niveau mental, ce qui est également très important pour pouvoir rester concentré et ne pas laisser les problèmes hors du terrain vous influencer négativement sur celui-ci. Vous pouvez vous préparer beaucoup sur le plan physique pour éviter les blessures. Les blessures m’ont aussi respecté, et c’est quelque chose d’important dans une longue carrière. Mais il n’y a pas de secret. Aujourd’hui, tout le monde peut avoir accès à toutes ces améliorations à un niveau individuel en dehors des temps d’entraînement et de match pour pouvoir prendre soin de soi et essayer d’être au top de ses performances lorsque vous devez être en compétition. »

Lui qui a partagé le maillot des Los Angeles Lakers avec Kobe Bryant fait un commentaire sur la star décédé:

« Ce que je peux dire de lui, après avoir partagé sa dernière saison, c’est pour souligner sa gentillesse. Il a toujours été un gars très ouvert, très proche dans la mesure du possible. Dans les matchs, au quotidien avec moi, il venait toujours me parler. Même plusieurs fois en espagnol ou en italien. Il avait une tête différente de la plupart des joueurs américains ayant vécu en Italie dans sa jeunesse. Je préfère la simplicité que l’on voyait dans le quotidien du vestiaire. Quand je suis arrivé là-bas, c’est quelque chose qui a eu un énorme impact sur moi. J’avais joué quelques fois contre lui avec l’équipe du Brésil. Étonnamment, d’une certaine manière, il connaissait le basket international et savait qui j’étais. Cela vous fait vous sentir spécial. Ce genre de choses était perceptible dans sa façon d’être. »

Photo : FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

1 Response
Ecrire un commentaire

1 / 5

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

janvier 2023
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019