Eurocup : Paris, c’est oui. Bourg, c’est non

la rédaction
0

Le Paris Basketball est allé s’imposer à Londres (90-93) alors que la JL Bourg a échoué de peu face à Ljubljana (90-91).

Un succès collectif pour les Parisiens puisque dix d’entre eux ont participé à l’élaboration de la marque avec une pointe à 15 points pour Aamar Simms et une évaluation de 17 pour Tyrone Wallace. Le coach Parisien, Will Weaver a mis en avant le fait que ce match a opposé les équipes des deux capitales:

« Je serais heureux de cette performance n’importe quel soir de la semaine, surtout dans un environnement comme celui-ci. Je pense à ce que fait Londres, ce que fait Ryan (Schmidt), ce qu’ils construisent ici, ce que nous construisons à Paris, jouer dans ce genre d’environnement, dans cette ville, dans cette salle, c’est spécial pour tout le monde. »

« Nous avions huit gars ce soir et Paris est une bonne équipe. Je ne cherche pas d’excuses, mais nous avons beaucoup de blessures, beaucoup de malades. Nous avions deux gars qui ont joué ce soir et qui ne se sont pas entraînés depuis trois ou quatre jours, mais ils ont mis la tenue et se sont adaptés pour leur équipe. Je suis fier de ces gars », a commenté le coach des Lions, Ryan Schmidt pour expliquer la défaite des siens.

La JL Bourg a couru (presque) tout le match derrière son adversaire et les hommes de Frédéric Fauthoux sont apparus quelque peu émoussés face au Cedevita Olympia de John Adams (26 points) et de Alen Omic (14 points, 6 rebonds). Grâce notamment à Jordan Floyd et Pierre Pelos (22 points chacun, 7 rebond pour le deuxième), il s’en est fallu de peu que les Bugiens ramassent tout de même la mise.

« Sur la première phase, nous sommes à 6 victoires et 3 défaites. Quand on voit les équipes derrière nous, qui ont d’autres moyens que les nôtres, c’est bien, estime Freddy Fauthoux rapporte Le Progrès. C’est juste dommage d’avoir perdu deux matchs à domicile (contre Bursaspor et Ljubljana, NDLR). À la reprise, nous chercherons à retrouver une dynamique positive en Eurocup et à bien jouer au basket. Ce soir, il nous manquait ce que nous avions sur les matchs précédents : le ballon qui bouge un peu plus, un surplus d’agressivité. Nous réussissions à faire des stops sur les fins de match, que nous n’avons pas faits. Ljubljana a très bien joué, ça arrive. Adams et Ferrell sont des joueurs de très haut niveau. C’est aussi le talent qui fait la différence. Mes joueurs extérieurs ont fait ce qu’ils pouvaient. »

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019