Evan Fournier : « Ils vont tous nous rentrer dans la gueule »

C’était évidemment la soupe à la grimace du côté des Bleus après la défaite en double prolongation (96-90), à Sarajevo, contre la Bosnie Herzégovine. Une leçon pour le championnat d’Europe comme l’a expliqué Evan Fournier en conférence de presse, propos rapportés par L’Equipe :

« On ne doit jamais sous-estimer le coeur des hommes. Peu importe qui on joue, le statut qu’on croit avoir. Nous sommes un pays phare. Les autres nous considèrent comme favoris. Ils vont tous nous rentrer dans la gueule. Les Bosniens étaient chez eux, venaient de se prendre une branlée (Monténégro, 69-88). C’était sûr qu’ils allaient commencer comme ça (24-6, 7e). En tant qu’équipe, tu ne peux pas laisser faire ça. Si ça se trouve, tu commences bien, tu les mets à moins cinq et tu tues leur confiance d’entrée. Après, ils ont joué avec coeur, leur salle était superbe. J’ai pris beaucoup de plaisir. Mais il faut que cela nous serve de leçon. »

Même son de cloche du côté du coach Vincent Collet :

« Si on tend la joue, voilà ce qui se passe. Je retiens qu’on s’est battus. Sans coeur, on ne serait pas allés en prolongation. Mais même à certains moments où on avait du coeur, on n’avait pas la tête. On cherchait le coup de grâce au lieu du meilleur tir. Les Bosniens ont été portés, sublimés, et ça peut être une bonne chose pour nous. Cela nous montre qu’il faut qu’on soit plus guerriers. Car l’Allemagne, le premier jour de l’Euro, devant 15 000 personnes, on ne peut pas s’attendre à ce que cela soit plus sympathique. Surtout avec des joueurs plus forts… »

Photo : Evan Fournier (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

1 Response
Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

octobre 2022
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019