L’Espagne arrache sa qualification en finale après deux prolongations

Sacha RUTARD
0

Trois ans après les Jeux Olympiques de Rio, l’Espagne a de nouveau brisé les cœurs australiens cet après-midi à Pékin dans un match épique avec deux prolongations (95-88). Les deux équipes sont allées au bout de leurs forces et les ressources espagnoles étaient un peu supérieures. Patty Mills (45′ de temps de jeu), Joe Inglis (44′) et Matthew Dellavedova (39′), victime à la fin de la rencontre d’une crampe, étaient à bout de carburant.

Ce qui est le plus cruel pour les Boomers, c’est que plus physiques, ils ont mené quasiment pendant tout le temps réglementaire. Ils avaient ainsi 11 points d’avance dans le troisième quart-temps (50-39) avant que Marc Gasol déclenche la foudre. Le pivot champion NBA 2019 n’avait marqué que 4 points à la mi-temps (0/4 aux tirs), il est sorti du parquet avec une fiche de 33 points (11/19 aux tirs et aussi 8 lancers sur 8) plus 6 rebonds et 4 passes. Faisant preuve d’un sang froid exemplaire, le cadet de Pau a fait tous les bons gestes au contraire de Ricky Rubio qui a voulu auparavant mettre sa main sur le match, ce qu’il a en partie réussi (19 points, 12 passes, 4 interceptions mais avec du déchet, 6/19).

Marc Gasol est le héros du match. Cela aurait pu être le meneur australien des Spurs Patty Mills, qui a marqué 34 points (avec aussi 7 balles perdues) et qui a loupé un lancer qui aurait donné en cas de réussite la victoire à son équipe. Matthieu Dellavedova a aussi eu une balle de match dans une position difficile; le ballon a rebondi sur le cercle. Quand on laisse passer sa chance face aux Espagnols, ça ne pardonne pas. Deux trois-points de ce diable de Sergio Llull ont définitivement mis les Espagnols sur la bonne voie lors de la deuxième prolongation.

La Roja, qui est entrée dans le tournoi affaiblie, est toujours invaincue et a l’occasion dimanche de décrocher l’or comme en 2006 au Japon. L’Australie peut se consoler en arrachant le bronze, elle qui n’a jamais gagné une médaille dans une compétition planétaire. En attendant, les joueurs des deux équipes vont devoir se reposer avant le rush final car la dépense d’énergie aujourd’hui a été monstrueuse.

La boxscore est ICI.

Photo: Marc Gasol, FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

octobre 2019
LMMJVSD
« Sep  
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements