Russie : Alexander Gankevitch marque un trois-points et fait un salut militaire à son coach

Sacha RUTARD
0

La Russie a gagné ses deux premiers matches de qualification à la Coupe du monde 2023, et la prise de fonction du coach serbe Zoran Lukic est déjà considérée comme une réussite. L’ailier Alexander Gankevitch l’a remercié à son façon de sa confiance.

Les Russes ont gagné sans faire de détails face à l’Italie (92-78) et ils ont enchaîné, trois jours plus tard, toujours à Saint-Petersbourg, face à l’Islande, par un large succès (89-65). Avant le match, Lukic avait prévenu :

 « Dans un contexte où l’équipe nationale grecque perd au premier tour face à la Grande-Bretagne et la Biélorussie bat la Turquie, tout adversaire doit être respecté autant que possible. Et je vais être honnête : je ne veux recevoir aucune leçon de l’équipe nationale islandaise ! »

L’équipe d’Islande n’est pas une naine dans le concert européen. Le coach Craig Petersen avait en principe à sa disposition trois joueurs du championnat espagnol, un d’Italie et un autre de Belgique. Grâce principalement à ses quatre là, qui ont marqué 58 des 79 points, l’Islande a battu les Pays-Bas à l’extérieur en shootant beaucoup derrière l’arc. Seulement, à Saint-Petersbourg, Martin Hermannsson, l’arrière de Valence, n’est pas apparu sur le terrain, et c’était un handicap trop lourd à surmonter. Les Nordiques n’ont marqué que 4 points dans le premier quart-temps et c’est quand la défense russe s’est relâchée (12-29 dans le dernier quart-temps) qu’ils ont limité les dégâts. Côté russe, Andrei Zoubkov a cumulé 14 points et 8 rebonds, alors que Alexander Gankevitch a marqué le premier trois-points de sa carrière d’internationale. Il a alors regardé Lukic, qui est également son coach à Nizhny Novgorod, en lui faisant un salut militaire et celui-ci lui a répondu de la même façon !

« C’est notre moment de club », a expliqué Lukic lors de la conférence de presse. « Nizhny Novgorod a joué l’un des matches de Champions League avec un effectif tronqué, et j’ai dû mettre Gankevitch au poste 3. Il m’a demandé si c’était bien de tirer un trois-points s’il y avait une bonne position. Je lui ai donné la permission. Dans le premier match, il n’a pas tiré, mais aujourd’hui, il a converti un tir lointain. Bien fait ! Sasha est un joueur discipliné avec de bonnes attitudes. Je suis sûr que ce n’est pas son dernier « trois ». »

Quant à Serguei Toropov, il a dit apprécier ce bon départ de l’équipe russe.

« Je ne dirais pas qu’il s’agissait de victoires faciles. Dans chaque match, je devais donner le meilleur de moi-même. L’essentiel est que nous ayons remporté deux victoires. Si nous parlons du match avec l’Islande, alors c’était plus facile pour nous qu’Hermannsson, leur principal shooteur, ne joue pas. Suis-je satisfait de mes débuts en équipe nationale ? J’espère. »

Photo : Alexander Gankevitch, FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

janvier 2022
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019