Féminines : Des Américaines toujours actives dans le championnat russe

La rédaction
0

La saison 2022-23 de la Premier League russe a pris son envol le week-end dernier avec quelques étrangères y compris Américaines visiblement pas traumatisées par l’emprisonnement de Brittney Griner à Moscou.

Le départ de nombreuses joueuses étrangères à l’issue de la saison 2021-22 a appauvri le championnat russe et interrompu l’hégémonie d’UMMC d’Ekaterinbourg. Durant l’inter-saison, les clubs ont recruté essentiellement des Russes et des joueuses de pays dits « amis ». Cependant, il y a eu quelques transferts inattendus.

La Slovène Eva Lisec (1,93 m, 27 ans) est actuellement la seule étrangère du Dynamo Koursk, le champion en titre du pays. Sa compatriote Nika Baric (1,70 m, 30 ans) a renforcé le Syktyvkar Nika. C’est le quatrième club russe dans la carrière de cette meneuse de jeu de 30 ans. Auparavant, Baric a joué pour Vidnovskaya Sparta & K, UMMC Ekaterinbourg et le Dynamo Koursk.

La première recrue étrangère de Nika était la centre canadienne Saicha Grant-Allen (1,96 m, 27 ans), qui a poursuivi son voyage à travers la Russie après les saisons pour Enisey et Samara. Il est à noter que Grant-Allen a quitté Samara au début du printemps en raison de la situation en Ukraine, mais la Canadienne a quand même décidé de revenir en Russie…

Ashley Beverly-Kelly, de Roanne à la Sibérie

Avant la nouvelle saison, UMMC a tenté de minimiser tous les risques associés aux joueuses étrangères et s’est donc limité à signer la capitaine de l’équipe nationale serbe, la championne d’Europe 2021 Tina Kraišnik (1,91 m, 31 ans), qui était la saison dernière à Galatasaray.

Fin août, lors d’une réunion avec des fans, le président du Nadezhda Orenbourg, Youri Trofimov a annoncé que l’ex-centre américaine du Vidnovskaya Sparta & K, Unique Thompson (1,90 m, 23 ans), qui avait quitté Moscou au printemps, aller passer la saison à venir dans un uniforme jaune et bordeaux. C’est vérifié puisqu’elle a joué le premier match de la saison pour 5 points et 8 rebonds. Thompson avait couru le cachet cet été en Australie en jouant aux côtés de la légendaire Lauren Jackson pour remporter le championnat de deuxième niveau australien et le trophée de MVP de la finale.

Le Dynamo Novosibirsk, après les départs de Kayla Alexander à Bourges, Kayla Charles et Chloe Wells, a rétrogradé et n’a terminé qu’à la huitième place du championnat 2021-22 et a très mal performé à la Spartakiade panrusse, mais a encore inspiré de l’optimisme chez ses fans en signant trois étrangères à la fois. Le club sibérien a été rejoint par la meneuse de jeu américaine Ashley Beverly-Kelly (1,68 m, 29 ans), qui évoluait ces dernières années à Roanne, l’ailière de Porto Rico Mya Hollingshed (1,93 m, 23 ans) et le centre de la République démocratique du Congo La Mama Kapinga (1,94 m, 25 ans), qui a été élue MVP de la Ligue Adriatique 2021-22.

Une autre tendance est la migration des joueuses de Biélorussie vers la Russie. L’UMMC a enrôlé Maryia Popova (1,88 m, 28 ans) et aussi la naturalisée américaine, l’internationale Alexandria Bentley (1,73 m, 31 ans), et Yenisei a signé une vieille connaissance, la Biélorusse médaillée de bronze de l’EuroBasket-2007, Victoria Gasper (1,92 m, 34 ans).

Photo : Ashley Beverly-Kelly

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019