Interview Cedric Heitz (CCRB) : « Aujourd’hui nous avons la confiance des agents qui n’hésitent pas à nous proposer des très bons joueurs »

Dylan De Abreu
2

Arrivé à Châlons-Reims la saison dernière en provenance de Charleville-Mézières, Cedric Heitz (44 ans) est encore sous contrat pour une saison. Pour Basket Europe, il revient sur son intense intersaison, la signature de Blake Schilb ou encore sur les problèmes auxquels ils devra faire face pendant la préparation de cette nouvelle saison.

Quel est votre sentiment sur l’intersaison du CCRB ?

C’était une intersaison très studieuse. Je n’ai pas eu l’impression d’arrêter une seconde entre Las Vegas et les propositions que nous avions fait avant et celle qu’on a fait après. On a continuellement scouté et on n’a pas ménagé nos efforts. J’espère que je serai d’attaque à la reprise. Ce matin nous avons appris une bonne nouvelle avec le retour d’un contrat signé sur un joueur au poste 2 (ndlr, il s’agit de Jimmy Baron). Même si à l’instant même je suis sur le programme de la reprise, j’espère que j’arriverai à trouver deux jours où je penserai à autre chose qu’au basket.

Avec cette nouvelle arrivée, il ne vous reste plus qu’à trouver un joueur ?

Je ne sais pas si nous serons au complet rapidement, mais ça avance. On a dépensé beaucoup d’argent (rires). On a dépensé quasiment tout ce qu’on avait donc le dernier joueur ne sera malheureusement pas un joueur très connu. Nous ne sommes pas encore dans l’aspect prioritaire à ce niveau-là. S’il faut reprendre sans lui, on reprendra sans lui.

Comment avez-vous réussi à convaincre Blake Schilb de signer au CCRB ?

Il y a plusieurs aspects. Je dirais qu’il y a d’abord l’aspect de l’équipe que nous voulons construire et de savoir sur quelles positions nous voulons mettre les leaders. Il faut ensuite voir ce qui est disponible sur le marché, ce qui est accessible pour le CCRB financièrement. Après il faut voir qui veut venir au CCRB, qui a une histoire assez courte en Jeep Elite. On a toutes ces problématiques et c’est toujours difficile de monter une équipe flashy. L’année dernière, je bénéficiais du plus petit budget de l’histoire du CCRB parce que l’année d’avant des joueurs avaient été embauchés hors budget ce qui m’a valu le droit de payer les pots cassés.

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Nom
Numéro CB :
Le numéro de carte ne peut pas être vide.
Please enter at least 13 digits.
Maximum 16 digits allowed.
Veuillez renseigner les détails de votre carte.
Date d'expiration - Mois (MM) :
Le mois d'expiration ne peut pas être vide.
Renseigner uniquement les deux chiffres du mois (ex : février -> 02)
Année (AA) :
L'année d'expiration ne peut pas être vide.
Renseigner uniquement les deux chiffres de l'année (ex : 2018 -> 18)
Cryptogramme :
Le nombre CVV ne peut pas être vide. Il s'agit des 3 chiffres présent au dos de votre CB
Les 3 chiffres se trouvant à l'arrière de votre CB, à côté de votre signature
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?
Un soucis de technique pour le paiement ? Rendez-vous sur notre boutique en ligne
Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus

Valider

Photo : Champagne Châlons-Reims Basket et FIBA (Blake Schilb)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

2 Responses
    1. Dylan De Abre

      C'est à dire que, dans chaque match, l'équipe touche beaucoup le ballon et à beaucoup de possessions à jouer. Ce qui fait que les joueurs ont donc plus d'occasions pour se montrer

Leave a Reply

Archives

août 2018
L M M J V S D
« Juil    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements