Papa de basketteur – Stéphane Lauvergne (Partie 1) : « Entre nous deux, il n’y a pas photo ! »

Les similitudes sont nombreuses entre Stéphane Lauvergne, 50 ans, et son fils, Joffrey, 26 ans, intérieur international français évoluant cette saison aux Spurs de San Antonio. Les traits du visage bien sûr, mais aussi les traits de caractère, tout comme cette passion commune pour le sport en général et le basket en particulier, socle de leur relation quasi-fusionnelle. Au niveau de la trajectoire de carrière en revanche, force est de constater que l’élève a déjà largement dépassé le maître.

Stéphane Lauvergne a pourtant connu une brillante carrière au sein du championnat de France en tant qu’ailier. Une aventure débutée à Clermont-Ferrand (sa ville natale) en N2 en 1985 et qui l’a ensuite rapidement mené en première division, à l’ABC Nantes (1986-1989), Cholet Basket (89-90),

Mulhouse Basket Club (90-92), Paris Basket Racing (92-94), Levallois SC Basket (94-97), Toulouse Spacer’s (97-99) pour terminer au sommet avec l’Asvel où il échouera à un match du sacre de champion de France. Cette belle épopée de plus de 15 ans a notamment été marquée par une participation à l’Euro 1989 avec l’Equipe de France aux côtés des meilleurs de sa génération et par des joutes européennes inoubliables en club, avec Mulhouse notamment, où Joffrey est né.

Comme son père, Joffrey a multiplié les disciplines avant de faire le bon choix et de se lancer à fond dans le basket. Et comme celui que l’on surnommait « Le boulanger » (un genre de multiplicateur de pains à la sauce auvergnate), la relève a bâti sa carrière autour de valeurs aussi simples qu’indispensables : le dévouement pour l’équipe, le goût de l’effort, l’épanouissement dans le travail, la dureté, la défense…

Le parcours de Joffrey Lauvergne n’a jamais été tout tracé pour autant. Avant son son véritable envol en pro, au Partizan Belgrade (2012-2014), il y a d’abord eu les gros pépins de santé durant son adolescence et son premier gros clash en 2012 à Chalon, d’où il est parti en claquant la porte à 21 ans, estimant qu’on ne le faisait pas assez bosser. Son abnégation et son éthique de travail l’on pourtant mené là où il est aujourd’hui, aux Spurs de San Antonio, au sein de l’une des meilleures franchises de la plus grande ligue du monde, dans laquelle il évolue depuis trois ans. Pour autant, l’intérieur texan (4,3pts, 3,3 rbds en moyenne cette saison) n’est pas encore « arrivé », et peut compter chaque jour sur son père, régulièrement présent à ses côtés aux Etats-Unis, pour le lui rappeler.

Retrouvez la première partie de cet entretien consacré à Stéphane Lauvergne dans le cadre de notre série dédiée aux « Papas de basketteurs ».

Stéphane Lauvergne, dans quel contexte votre fils Joffrey est né ?

J’étais joueur à Mulhouse, au MBC. Joffrey est né là-bas en 1991 (le 30 septembre). Au niveau sportif, j’y ai passé de très belles années. Il y avait des moyens conséquents, le club avait constitué une équipe sympa avec des internationaux comme Philip Szanyiel, Frédéric Monetti et des joueurs US de premier choix (dont Curtis Kitchen mais aussi Joe Bryant, papa de Kobe). On avait une belle équipe et pour ne rien gâcher, on était en Alsace qui est une région fantastique. Malheureusement, ça a pas mal changé depuis cette époque. Ça fait quelques années que c’est très dur pour le club qui a beaucoup de soucis. Ce n’est pas la première fois qu’il est menacé de déposer le bilan, c’est bien malheureux.

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Payment Cycle
Select Payment Cycle
Select Payment Cycle
Select Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Nom
Numéro CB :
Le numéro de carte ne peut pas être vide.
Please enter at least 13 digits.
Maximum 16 digits allowed.
Veuillez renseigner les détails de votre carte.
Date d'expiration - Mois (MM) :
Le mois d'expiration ne peut pas être vide.
Renseigner uniquement les deux chiffres du mois (ex : février -> 02)
Année (AA) :
L'année d'expiration ne peut pas être vide.
Renseigner uniquement les deux chiffres de l'année (ex : 2018 -> 18)
Cryptogramme :
Le nombre CVV ne peut pas être vide. Il s'agit des 3 chiffres présent au dos de votre CB
Les 3 chiffres se trouvant à l'arrière de votre CB, à côté de votre signature
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?
Un soucis de technique pour le paiement ? Rendez-vous sur notre boutique en ligne
Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus

Valider

La suite de l’entretien demain avec le retour sur la carrière en pro de Joffrey Lauvergne, de Chalon à San Antonio en passant par Valence, Belgrade et Moscou…

Leave a Reply

Archives

avril 2018
L M M J V S D
« Mar    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2016 - 2017
Boutique Magazines et Abonnements