Françaises en WNBA: Le chemin de croix

Pascal Legendre
0

20 matches à 5 minutes de moyenne. C’est la trace que laissera Endy Miyem aux Minnesota Lynx, championne WNBA en titre, avant d’être virée au milieu du mois d’août pour laisser la place à une autre joueuse. La sanction est rude pour l’un des piliers de l’équipe de France, braqueuse émérite, vice-championne olympique et championne d’Europe. Il lui reste dans la bouche un mélange de satisfaction d’avoir réalisé un rêve ou du moins d’avoir atteint une cible et de frustration pour ne pas avoir pu prouver qu’elle méritait davantage. Elle se consolera peut-être en se souvenant qu’elle n’est pas la première Française et même Européenne à avoir perdu quelques illusions en un été.

Le plus beau temps de jeu, la meilleure moyenne de points et de rebonds est à mettre au crédit d’Isabelle Fijalkowski, pivot des « Filles en Or », championnes d’Europe en 2001, qui participa aux deux premières saisons de la WNBA avec une franchise qui a aujourd’hui disparu, les Cleveland Rockers. C’est en jouant dans une université américaine, Colorado, que la polyglotte Isabelle se fit repérer par les scouts des Rockers. L’Amérique, elle connaissait. Sa taille (1,95m), son talent et un contexte favorable ont fait le reste.

« J’ai eu la chance d’avoir des opportunités dans cette équipe telle qu’elle était composée car si j’étais tombée dans l’équipe de Lisa Leslie et de DeLisha Milton, peut-être que je n’aurais pas eu autant de temps de jeu, pas le même rôle. Il y a aussi plus de concurrence pour les extérieures. »

Si elle n’a pas fréquenté une fac américaine, Sandrine Gruda s’est toujours sentie à l’aise aux Etats-Unis. Alors que l’hiver elle faisait des ravages en Euroleague avec Ekaterinbourg, elle est tombé dans une bonne franchise avec Connecticut. Ses saisons 2 et 3 y furent excellentes avec une pointe à 13,5 points et 6,3 en 2009. En passant aux Los Angeles Sparks, la Martiniquaise a vu son temps de jeu fondre considérablement (4’ en 2017) du moins a-t-elle gagné une bague de championne.

La troisième réussite est celle d’Edwige Lawson

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Nom
Numéro CB :
Le numéro de carte ne peut pas être vide.
Please enter at least 13 digits.
Maximum 16 digits allowed.
Veuillez renseigner les détails de votre carte.
Expiration - Mois (MM) :
Le mois d'expiration ne peut pas être vide.
Ex : février -> 02
Année (AA) :
L'année d'expiration ne peut pas être vide.
Ex : 2018 -> 18
Cryptogramme :
Le nombre CVV ne peut pas être vide. Il s'agit des 3 chiffres présent au dos de votre CB
Les 3 chiffres se trouvant à l'arrière de votre CB, à côté de votre signature
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?
Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus

Valider

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

juillet 2019
LMMJVSD
« Juin  
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements