Vidéo : Sekou Doumbouya, même Brisco ne lui résiste pas !

Jacques Durand
0

Champion d’Europe (2012&2013) et du monde (2013) de basket freestyle, Brice Coyere alias Brisco est un homme de défis, à l’image des challenges (plus ou moins fous) qu’il propose à différents acteurs du basket français et international, ainsi qu’aux Youtubeurs les plus férus de la discipline depuis plusieurs mois sur sa chaîne Youtube.

La Jeep ELITE dans le viseur

Après avoir récemment défié le trio nanterrien Heiko Schaffartzik-Jo Passave-Ducteil-Lahaou Konaté, Stephen Brun ou encore George Eddy au cours d’un double HORSE déjà mythique, « Brisco » s’est rendu dans la Vienne pour défier la pépite du Poitiers Basket 86, Sekou Doumbouya. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le jeune champion d’Europe U18, un brin malmené au défi freestyle, n’a pas fait de cadeau à son adversaire du jour en dominant le 1 contre 1 et le HORSE.

A l’issue de cette opposition sous le signe de la bonne humeur, Sekou Doumbouya, blessé jusqu’à la fin de saison suite à une grosse entorse contractée il y a deux semaines à l’entraînement, a livré quelques indices sur la suite de son parcours.

« Je pense me diriger vers la Pro A. C’est la suite logique pour moi je pense. J’ai fait deux ans ici et pour ma dernière année en France, il faut que j’aille en Pro A avant de me présenter à la Draft (en 2019)».

Selon les premières rumeurs, Le Mans et l’Asvel seraient en pole position pour le récupérer la saison prochaine.

La « PB connexion » établie avec Evan Fournier

Interrogé par Brisco sur l’équipe NBA qu’il aimerait rejoindre, Sekou Doumbouya vote pour les Bulls. « Pas par rapport à leur saison, mais quand j’ai commencé le basket, c’était l’époque de Derrick Rose, lorsqu’il a été MVP. Du coup je kiffais. Après, Michael Jordan aussi… »

En attendant de croiser le chemin d’Adam Silver, le natif de Conakry pourra compter sur les conseils d’Evan Fournier, lui aussi formé à Poitiers, avec qui il converse souvent comme l’a confirmé l’arrière du Magic à Fred Weis hier lors de l’émission Buzzer.

« Je lui parle souvent. Sekou et moi, on s’est connu lorsqu’il était encore qu’en minimes. Et donc ça fait un moment qu’on se connaît… Il fait une bonne saison. C’est vrai qu’on lui reproche d’être très inconstant, mais le gamin, il a 16 ans. C’est quand même normal qu’à 16 piges quand tu joues en Pro B, tu sois inconstant. Il faut lui laisser le temps de se développer, il a un potentiel qui est unique, et je suis confiant sur le fait qu’il va devenir un très bon joueur », a déclaré Evan Fournier.

Sekou Doumbouya a en fait 17 ans depuis décembre.

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

décembre 2018
L M M J V S D
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements