EDF Homme Livenews

L’Equipe raconte les coulisses de l’échec de l’Equipe de France

batum-parkerCe matin, le quotidien L’Equipe réalise un dossier en profondeur sur le comportement de l’équipe de France aux Jeux de Rio avec les confessions de plusieurs acteurs.

Outre la blessure « cachée » de Charles Kahudi, on y apprend notamment que la non sélection d’Evan Fournier a été mal vécue de l’intérieur et a sapé l’autorité du coach Vincent Collet.

« Cet été on a sacrifié la performance pour privilégier la tournée d’adieux d’une génération », entendra t-on après coup dans l’entourage des Bleus.

L’absence prolongée de Tony Parker, qui n’a pas participé à la préparation post TQO à Manille, repartant à San Antonio dans la perspective de la naissance de son deuxième enfant, a également créé un malaise au sein du groupe. Le quotidien sportif interroge à ce propos un observateur du groupe :

« Tu peux partir quelques jours, pas trois semaines. Et cela a été d’autant plus mal vécu que sportivement TP est moins dominateur qu’avant. Avec ce système de passe-droits comment se faire respecter du groupe. »

Troisièmes à l’Euro, qualifiés sans soucis à Manille, les Bleus se sont vus trop beau arrivés à Rio, se projetant déjà en demi-finale.

« On était sans doute un peu dans la suffisance, trop de confiance, plus la même vigilance », pointe Nicolas Batum. « On a récupéré Tony, on s’est dit on peut taper n’importe qui, ça va rouler. »

Enfin L’Equipe confirme que les Bleus ne savaient pas trop s’il fallait gagner ou pas le match de dupes face à la Serbie. Vincent Collet ne donna pas de véritables consignes. Tony Parker scora le panier de la gagne et la France alla se fracasser en quarts de finale face à l’Espagne beaucoup plus consistance qu’elle.

« TP fait son sac et rentre illico auprès de sa femme et de ses deux fils à San Antonio ! Avant de partir il passe dans la chambre de Batum, puis envoie un texto personnalisé à chaque membre des Bleus pour les remercier de ces quinze années passées. A Rio l’histoire n’a pas commencé et elle est terminée. »

Commentaires   |  12 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • BigFundamentals dit :

    Un bien bel article de l'Equipe, à l'image de ce superbe magazine.

    • vitchman dit :

      oui c'est clair, ça sent un peu les journalistes rageux…. les "entendra t-on après coup dans l’entourage des Bleus.", ça sent les infos bidons….

  • vitchman dit :

    j'aimerai bien lire l'article en entier, ce doit etre intéressant…

  • GameOfZones dit :

    Maintenant que la tournée d'adieu est terminée espérons que tout le monde reparte de zéro et que le copinage soit enfin mis de côté !

  • WhySoSerious? dit :

    Ce n'est malheureusement pas la première fois qu'une équipe de France de basket se rend aux JO "en touristes". En 84, à Los Angeles, cela avait été du (très) grand n'importe quoi aussi. Dans toute façon, quand tu vois que les mecs participent à la cérémonie d'ouverture (qui consiste essentiellement à rester debout pendant des heures, ce qui est terriblement usant pour des sportifs de ce gabarie) la veille d'un match crucial face à l'Australie, tu comprends déjà qu'ils ne sont pas dans le coup…
    Bon après, il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain. Cette génération a accompli de très belles choses et le bilan de Vincent Collet est bon, voire très bon. Ces deux dernières années, sa principale erreur est de ne pas avoir su gérer le déclin de Tony Parker. Mais on parle quand même du meilleur joueur français de tous les temps, le "bencher" n'était pas une décision facile à prendre.

  • Shark dit :

    Dès qu'elle peut critiquer une équipe de France, le journal l'équipe s'en donne à cœur joie. Oui, il y a eu des erreurs dans le coaching et la gestion du groupe. Est-ce un scoop?

    Quand l'EDF de basket a gagné ses coupes et ses titres, avec un passe droit pour TP, il n'y avait qu'une demi-page dans le quotidien.

    Petit rappel, également, le jour du match contre la Serbie, on ne connaissait pas notre en adversaire en 1/4. Si on perdait et qu'on rencontrait les Espagnols, on aurait eu les mêmes commentaires. Pareil pour le cas Fournier, s'il avait été là, on aurait gagné une médaille? Il faut arrêter. L'équipe de France a certes raté son tournoi olympique. Certes cela ressemblait à une tournée d'adieu des cadres mais quelle sélection ne l'aurait pas fait?

    Si on veut vraiment aider cette équipe à gagner, il faut arrêter de la critiquer là où elle ne doit pas. N'oublions pas non plus que nos joueurs étaient cuits physiquement. Si la FIBA et la NBA ne se battaient pas, le TQO aurait eu lieu juste avant les JO, mieux, il n'y aurait pas eu de TQO!

    Ce serait également bien que le seul journal sportif français écrive de vrais articles sur le basket: ne pas se tromper sur les postes des joueurs, sur les palmarès, les dates de matchs…

    Enfin, avant de balancer des bruits de vestiaires, si on pouvait voir NOTRE EDF gratuitement à la TV, cela l'aiderait à gagner.

    • OscarAbine dit :

      Ouais, ça sent l'envie de remuer la m… gratuitement.
      J'aime bien l'Equipe, généralement, mais là, je trouve ça sans intérêt.
      Et puis, j'aime "entends-t-on dans l'entourage des Bleus". Ca c'est de l'info, coco…
      Et les "observateurs du groupe", pfff…
      Enfin bon, tu mets ça en contraste avec l'article sur les "4 millions de téléspectateurs pour du basket sur Antenne 2" et t'as tout compris. A force de se tirer dans le pied, on finit par faire en sorte que ça marche plus…

      • Shark dit :

        Oui j'ai lu l'article. Il n'y a rien de concret. Des fausses embrouilles dans les vestaires. A croire que seule l'EDF a des problèmes.

        • OscarAbine dit :

          Y'aurait une enquête intéressante pour voir comment on est passé de ces "4 millions" à la situation actuelle.
          Comment un sport bien vu, dont tout le monde disait du bien est devenu cette discipline sur laquelle tout le monde tire à boulets rouges. ("tout le monde" étant évidemment un poil trop fort…)
          Bref, les éléments externes, internes…

  • vitchman dit :

    bon ben j'ai mis la main sur l'article, comme prévu plein de membre du staff ou de proches de l'edf qui balancent, sans qu'on sache de qui il s'agit comme hasard…

  • Shark dit :

    Les bleus ne sont pas Vice-champions d'Europe sinon ils n'auraient pas fait le TQO 😉 Ils ont fini 3ème à l'euro 2015!

  • […] était sans doute un peu dans la suffisance, trop de confiance, plus la même vigilance », pointe Nicolas Batum. « On a récupéré Tony, on s’est dit on peut taper n’importe qui, ça va […]