EDF Homme FFBB Livenews

Equipe de France : Alexis Ajinça vide son sac

Invité de l’émission Basket Time sur RMC, Alexis Ajinça n’a pas été tendre lorsqu’il a fallu parler de l’Equipe de France. 

Écarté du groupe cet été juste avant de prendre la direction de Manille pour le Tournoi de Qualification Olympique, l’actuel pivot des New Orleans Pelicans a confirmé que son avenir en bleu était plus que compromis.

« Je pense que l’équipe de France et moi on est partis dans deux directions différentes. A ce moment-là de ma carrière, je ne sais pas. A 95%, 97%, je ne reviendrai pas en équipe de France. »

Déçu notamment de l’attitude de Vincent Collet envers lui, l’ancien joueur de la SIG ne portera donc vraisemblablement plus le maillot tricolore.

« J’en veux à Vincent Collet oui. Il n’a pas assumé son rôle de coach. C’est peut-être difficile à comprendre, mais j’ai pas mal réfléchi à mon choix et mon idée est assez faite là-dessus. (…) Il y a beaucoup de rancœur. L’été dernier, on a parlé avec Vincent, les choses ont été dites. Et puis voilà. »

Alexis Ajinça explique surtout que c’est à cause de la façon dont se sont passées les trois dernières années pour lui qu’il décide de tirer un trait sur la sélection nationale.

« C’est à cause de la manière dont se sont passées les trois dernières années. Par exemple quand je suis resté à la maison parce que ma femme allait accoucher, et ça a été mal pris. Je l’avais dit des mois avant le stage. Après j’étais blessé, j’ai dû faire des choix et ça s’est très mal passé au niveau de l’équipe de France. Le coach et le DTN l’ont dit dans les journaux, et j’ai trouvé que c’était un manque de respect. J’ai toujours répondu présent. On a oublié que j’ai fait des sacrifices pour être en équipe de France. Comme en 2010, où je rejoins les Bleus en stage, mon père décède alors je m’absente cinq jours avant de revenir, pour être écarté juste après ».

Offre spéciale Noël - Basket Europe, choisissez votre cadeau
Commentaires   |  10 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • earlstef dit :

    Il a raison.

    Pour ma part, Collet est un bon coach mais un piètre sélectionneur.

  • ChapeauMelon44 dit :

    Les anecdotes se multiplient sur la gestion "humaine" désastreuse par tout le staff technique de l'EDF.

  • Didier Gwada 971 dit :

    Quel gâchis pour l'équipe de France…Il est très Bon en Mode FIBA…

  • Marble dit :

    Je crois aussi que la propension d'Alexis Ajinça à communiquer via la presse plutôt qu'en prenant son téléphone a fait beaucoup de mal à sa relation avec le staff de l'EdF. Ça avait déjà été le cas lors des campagnes précédentes : il avait annoncé qu'il n'irait pas pour rester avec sa femme sur son compte FB avant de prévenir le sélectionneur de ses intentions !

    Que Vincent Colet et le DTN aient des progrès à faire en gestion des relations avec les joueurs, OK : Evan Fournier ou Thomas Heurtel peuvent en témoigner aussi.
    Mais se mettre au service de l'équipe nationale passe par faire preuve d'humilité et de respect, notamment des formes. Être sélectionné est quand même un honneur suprême.

  • Embiid69 dit :

    Il aurait pas dû en parler, tôt ou tard Collet s'en ira et Ajinça aurait pu revenir à ce moment. C'est dommage pour les bleus mais on a Gobert là qui commence à tout casser et ça fait plaisir !!!

  • Xavito04 dit :

    Mouais… On va être gentil avec Alexis en disant torts partagés…