Finale Jeep Elite, Episode 1: Monaco se sort du piège manceau, 81-77

Pascal Legendre
0

Même s’ils n’ont jamais mené au score, les Manceaux ont vaillamment résisté à la Roca Team. Trop de pertes de balle (22) leur ont coûté très cher. Chris Evans (18 points, 22 d’évaluation) et DJ Cooper (15 points, 8 passes) ont fait un sacré job.

C’est dans une salle Gaston-Médecin à la capacité réduite* et pourtant même pas totalement pleine -les sièges jaunes, ça ne pardonne pas- que s’est tenu l’Episode 1 de cette finale. Il y avait presque autant de monde sur le banc de la Roca Team que dans toute la salle! Surtout, c’était aussi mou qu’un chamallow. Honteux pour Monaco, dramatique pour le basket.

En revanche, les hommes de Coach Z étaient eux dignes de l’évènement. 7-2 d’entrée avec leur pivot Eldemin Kikanovic qui voulait montrer tout de suite que la stature de Youssoupha Fall ne l’impressionnait pas. Le MSB prenait deux trois-points dans sa figure en transition. La Roca Team faisait valoir très vite la profondeur de son banc. Avec une interception et une contre-attaque de Chris Evans, les Monégasques menaient 22-16 après dix minutes bénéficiant d’un 8/12 aux shoots et de cinq balles perdues mancelles.

Les Manceaux ne dévissaient pas véritablement, c’est plus à l’usure que l’ASM mettait la main sur le match. Un trois-points de Chris Evans et les Monégasques menaient 36-24 (15e) avec toujours un minimum de bavures (12/18 aux tirs) et 4 balles perdues contre 9 au Mans. D.J. Cooper (6 points, 5 rebonds) régalait.

Malgré tout, et alors que beaucoup aurait flanché à cet instant, les Manceaux ne perdaient pas leur sang-froid. Leur défense était toujours solide et s’appuyant sur Romeo Travis (16 points, 8 rebonds), ils passaient un 10-0 à l’ASM et revenaient à trois points puis à quatre (35-39) à la mi-temps. Leur 10/11 aux lancers-francs était pour eux une aubaine.

Gerald Robinson ne flanche pas sur la ligne

C’est la paire DJ Cooper (3 paniers bonifiés, 8 assists)/Eldemin Kikanovic (redoutable en tête de raquette) qui permettait à Monaco de maintenir son avance. Même si l’ambiance de colonie de vacances de la salle ne le reflétait pas, c’était très intense. Le MSB gâchait beaucoup de possibilités offensives avec une surabondance de balles perdues (14 après 27e). L’ASM était à +9 à ce moment-là et à +5 après 30 minutes (60-54). C’est sa maladresse aux lancers (5/13) qui empêchait alors la Roca Team de se détacher et aussi l’étonnante moisson de rebonds des Manceaux (31 à 19).

Le score faisait l’accordéon avec un écart longtemps compris entre 4 et 10 points. Jusqu’ici cantonné dans un rôle de passeur, à quelques shoots intérieurs, Chris Lofton plantait deux trois-points de suite et une pénétration et Le Mans égalisait à 70-70 à la 36e. C’était de courte durée. L’ASM reprenait cinq unités d’avance avec un dunk fracassant de Chris Evans ponctué d’un lancer. De plus le MSB perdait Youssoupha Fall pour une cinquième faute. Les Monégasques sortaient la hache pour éviter les paniers « faciles ».

Les Manceaux n’abandonnaient pas pour autant. DJ Stephens ratait la balle d’égalisation et Aaron Craft marquait sur l’assaut suivant. Le tournant du match? Pas encore: Chris Lofton (15 points, 6 passes et 5 rebonds) réussissait encore un trois-points, 75-77, à 32 secondes du buzzer. DJ Cooper ratait un trois-point mais sur le rebond une faute -curieuse- était sifflée à DJ Stephens. Gerald Robinson marquait quatre lancers décisifs et hop!, la victoire était dans la besace monégasque.

* »Même si cette salle est sympathique, il faut que l’on réfléchisse à une salle plus grande », a déclaré le Prince Albert au micro de SFR Sport.

La boxscore est ici.

Le résumé est ici.

Photo: AS Monaco (FIBA)

 

 

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

avril 2019
LMMJVSD
« Mar  
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements