Interview (1) Céline Dumerc (Basket Landes): « En ce moment, je m’éclate sur un terrain »

C’est comme une discussion au coin du feu avec Céline Dumerc, ancienne meneuse de jeu de l’équipe de France, idole des Jeux Olympiques de Londres -elle compte 153 000 followers sur twitter et 17 900 abonnés sur Instagram-, reconvertie en deuxième arrière cette saison à Basket Landes et qui à 36 ans est encore la joueuse la plus complète de la Ligue Féminine.

L’entretien est en deux parties.

Quand vous voyez vos performances actuelles, n’avez-vous pas de regrets d’avoir pris si tôt votre retraite internationale ?

Non, non, non. C’est un choix et quand on fait un choix, on est obligé de laisser des choses. Peut-être que j’aurais pu continuer mais être sur les deux tableaux aurait fait que j’aurais eu moins de performance, je n’aurais pas été au niveau auquel je suis aujourd’hui. La fatigue aurait été trop importante et je n’aurais pas eu l’énergie que j’ai en ayant eu de grandes vacances cet été. Ça m’a redonné un peu de boost. Il n’y a pas de regrets et puis, voilà, la vie passe. J’ai fait un choix, je l’assume et je suis contente avec ce choix-là. Je passe à autre chose.

Il y a d’autres joueuses qui vont vers les 40 ans, l’Espagnole Laia Palau et la Grecque Evina Maltsi, et qui sont toujours en équipe nationale. Il n’y a pas d’équivalent chez les garçons. A quoi tient cette longévité ?

Ce qui nous anime, c’est la passion. C’est difficile d’arrêter de jouer quand tu aimes ça, que ça t’éclate d’aller à l’entraînement, de jouer les matches. Si physiquement on tient le coup, pourquoi vouloir arrêter quelque chose qui nous passionne ? Si on commençait à avoir des pépins, à être blessées la moitié de la saison, des blessures dues à l’enchaînement de toutes les saisons en pro, s’il y avait ton corps qui te lâchait, je comprendrais que l’on passe à autre chose. Il y a souvent des joueuses qui ont décidé de mettre un terme à leur carrière parce que physiquement elles n’en pouvaient plus. Ces filles-là sont toujours animées de la même passion et physiquement elles tiennent le coup. Si tu n’es pas trop dégueulasse sur un terrain, que tu arrives à y faire encore des choses, alors pourquoi arrêter ? Il y a aussi différentes raisons d’arrêter de jouer. As-tu envie de construire une nouvelle vie notamment en fondant une famille ? Je trouve qu’aujourd’hui on joue de plus en plus âgé. Je pense que pour ma part j’ai une bonne hygiène de vie. J’ai aussi à la base des aptitudes qui m’ont permis de ne jamais être trop blessée, de pouvoir encaisser les saisons, les rythmes. C’est ça qui fait que l’on tient encore debout. Quand tu te sens bien, tu t’éclates sur un terrain. Moi, en ce moment, je m’éclate sur un terrain. Si j’ai un petit pépin, je vais couiner un peu plus vite et le plaisir sur le terrain sera moins important. Ça s’enchaîne très vite (…) Pour l’anecdote, quand Laia est partie de Bourges en 2006 pour aller à Valence pour ne pas heurter les gens -ce n’est pas évident de quitter un club quand on est bien-, elle avait dit qu’elle allait arrêter !

Ça fait quel effet de se retrouver face à Ewl Guennoc de Mondeville qui a 18 ans ?

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Nom
Numéro CB :
Le numéro de carte ne peut pas être vide.
Please enter at least 13 digits.
Maximum 16 digits allowed.
Veuillez renseigner les détails de votre carte.
Date d'expiration - Mois (MM) :
Le mois d'expiration ne peut pas être vide.
Renseigner uniquement les deux chiffres du mois (ex : février -> 02)
Année (AA) :
L'année d'expiration ne peut pas être vide.
Renseigner uniquement les deux chiffres de l'année (ex : 2018 -> 18)
Cryptogramme :
Le nombre CVV ne peut pas être vide. Il s'agit des 3 chiffres présent au dos de votre CB
Les 3 chiffres se trouvant à l'arrière de votre CB, à côté de votre signature
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?
Un soucis de technique pour le paiement ? Rendez-vous sur notre boutique en ligne
Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus

Valider

 

 

Photos: Céline Dumerc, Bria Hartley et Cathy Melain (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

février 2019
LMMJVSD
« Jan  
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements