[REDIFF] Dossier : Les cartons en France et en Europe

Pascal Legendre
0

Fut une époque où la défense n’était pas une priorité et parfois les circonstances -comme le vent au saut en longueur- étaient très favorables. Jean-Pierre Staelens, Bob Thate, Ron Davis, Jim Signorile, Erman Kunter, Drazen Petrovic, Radivoj Korac et Zdenco Babic ont ainsi de diverses manières laissé leur nom à la postérité. Ce sont leurs incroyables exploits que nous vous racontons ici. Les jours suivants, on vous dira qui était Radivoj Korac, qui a marqué 99 points dans un match de Coupe des Champions -l’équivalent de l’Euroleague- avant de donner son nom à une autre Coupe d’Europe, et on a interviewé Jim Signorile et Bob Thate, deux Américains qui sont entrés dans la légende du basket français il y a près d’un demi-siècle et que l’on a depuis perdu de vue.

Jean-Pierre STAELENS

Déjà un demi-siècle

Un peu moins de deux cents pionniers furent inscrits sur les feuilles de marque lors de la première saison du championnat de France de Nationale 1, en 1949-50. Le meilleur marqueur de journée d’ouverture fut ainsi, automatiquement, le premier à prendre place au palmarès national. Marc Albos de l’AS Mo­naco vécut, sans le savoir, un moment historique. Il passa 12 points (sur les 37 de l’ASM) à l’Avia Club et ce fut suffisant pour devancer tous les autres concurrents.

Quinze jours plus tard, ce total très modeste passait déjà à la trappe. Robert Monclar, le père de Jacques, 1,97m de muscle, atteignit la barre de la vingtaine. Et puis, en trois ans, le record allait tomber à six reprises. Les étrangers se taillant la part du lion.

Ce fut tout d’abord le hongrois François Nemeth, une force de la nature d’1,96m et 100kg, champion du Monde universi­taire de handball, poloïste, boxeur, qui demeura trois ans en France avant d’émigrer en Argentine et de prendre la nationa­lité de ce pays.

Jacques Dessemme (1,78m, 80 sélections en équipe de France) entra également dans les annales, tout comme Alva­ro Salvadores Salvi, qui s’était révélé au Championnat du Monde de 1950 avec l’Espagne et qui disputa ensuite les Jeux Olympiques avec le Chili, et le Balte de Mulhouse Vitas Grybauskas. 42 points à l’actif de Grybauskas. C’était déjà pas si mal car, en ces temps-là, c’était souvent le score de toute une équipe. Mais le 21 février 1954, un fin intérieur d’1.98m, spécialiste des «claquettes» et doté d’un bon tir à mi-distance à une main, emmenait le record vers des hauteurs stratosphé­riques. Roger Haudegand (RSC Marly) passait 58 points à Nilvange. Haudegand fut LE scoreur de cette génération qui ne connut pas l’invasion américaine. Ses 7 titres de meilleur marqueur (en 8 saisons) sont gravés dans le marbre. Trois ans plus tard, il poussait même le bouchon un peu plus loin : 62 points.

Neuf records en moins de huit ans. Alors que depuis 1957, un seul nom a été ajouté au palmarès : celui de Jean-Pierre Staelens, le 4 mars 1967. Ce soir-là, tout fut réuni pour l’exploit.

  • Avec ses 197 cm, Staelens, le Tourquennois de l’AS Denain-Voltaire, jouait près du cercle, en faux-pivot. C’était un scoreur qui, un an plutôt (le 13 février 66) avait déjà flirté avec le record de Haudegand face à Franconville, 61 points.
  • Il disposait en Jean Degros d’une formidable rampe de lancement. Déifié à Denain, haï dans toutes les autres salles de France, Degros était un patron, un vrai, et surtout un extraordinaire passeur. Peut-être le N°1 français de tous les temps.
  • Denain était alors en tête de la Poule B (12 victoires, 1 défaite) et affrontait la lanterne rouge, le RSC Valenciennes (2 victoires, 11 défaites). Rappel : il n’y avait pas -ou très peu- d’Américains en N1 et les équipes faibles étaient alors vraiment très faibles.
  • Staelens, qui n’avait pas encore 22 ans, était ultra motivé. C’était la dernière journée de la saison régulière (une poule finale à 4 servait en­suite de playoffs) et le pivot de Denain était tou­jours menacé par Jean-Claude Bonato dans sa quête du titre de top-scoreur national.

A la mi-temps, le capital-point de Staelens était de 28. Correct. Aux vestiaires, on lui remit en mémoire le record d’Haudegand. « Il se piqua donc au jeu et accumula les paniers avec une maîtrise insolente et quelques-uns dans des positions impossibles. Et aux ovations délirantes de ses supporters à cinq minutes de la fin et à son 63e point, il comprit qu’il avait effacé le Haudegand des tablettes », écrivit André Delsaret, le lendemain dans L’Equipe. Le Denaisien ajouta 3 pa­niers et deux lancers. Pour un total de 71 points sur les 125 de Denain, qui avait pulvérisé son rival nordiste relégué à 50 longueurs ! Un record qui a fêté tranquillement son demi-siècle.

 Bob THATE

38,96 points en moyenne !

Un bataillon de joueurs Américains va ensuite s’attaquer à ce monument. Des Américains et un Yougoslave. Marco Ostarcevic avait porté le maillot du KK Zadar, fut 13 fois inter­national B, quand il débarqua en France en juin 66. Avec le Racing Paris, et contre la SI Graffenstaden, il scora 64 points le 21 mars 1971


Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Nom
Numéro CB :
Le numéro de carte ne peut pas être vide.
Please enter at least 13 digits.
Maximum 16 digits allowed.
Veuillez renseigner les détails de votre carte.
Expiration - Mois (MM) :
Le mois d'expiration ne peut pas être vide.
Ex : février -> 02
Année (AA) :
L'année d'expiration ne peut pas être vide.
Ex : 2018 -> 18
Cryptogramme :
Le nombre CVV ne peut pas être vide. Il s'agit des 3 chiffres présent au dos de votre CB
Les 3 chiffres se trouvant à l'arrière de votre CB, à côté de votre signature
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?

SW Media, éditeur du site www.basketeurope.com traite les données recueillies pour nous permettre de satisfaire à votre demande d'abonnement.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de gestion des données personnelles.


Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider

A lire demain l’article sur Radivoj Korac

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

octobre 2020
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements