Guide Jeep Élite 2020-21 : Nos prédictions

Photo d’ouverture : Nanta Diarra – Cholet (Photo Cholet Basket-Simon Godet)

Ah, les pronostics d’avant-saison ! Un bon moyen de provoquer des discussions dans toutes les salles de France avant même que la saison commence, un encore meilleur moyen de faire ricaner lorsqu’elle se termine, au vu de la pertinence de ces prédictions… (voir ICI celles de la saison passée)

Avoir placé Cholet 18e dans nos pronostics de la saison passée nous ont donné bonne mine, le club des Mauges finissant l’exercice 6e… De même, du côté d’Orléans, qui a terminé 13e, on doit un peu ironiser sur la 17e place que nous prédisions à l’OLB. Et les Dijonnais, qui achèvent la saison 1e ex-aequo, peuvent moquer la 6e place à laquelle nous les voyions terminer. A contrario, la SIG aurait bien aimé monter à la 4e place, comme nous le pensions, plutôt qu’à la 10e. Et que dire de Gravelines-Dunkerque, promis à la 12e place et concluant l’opus tronqué à la 17e ? Cela étant dit, si nos pronostics n’ont guère été pertinents pour ces six équipes, ils se sont révélés plutôt corrects pour les 12 autres clubs, dont le classement final diffère au maximum de une ou deux places de celles que nous leur avions pronostiquée.

Alors, nos excuses aux clubs « maltraités » par nos soins, et nos regrets à ceux qui auraient bien aimé que nos prédictions se réalisent. Et, comme à BasketEurope, la rédaction se montre quelque peu masochiste, nous avons cogité de conserve, débattu, phosphoré et nous avons établi de nouveaux pronostics pour la saison 2020-21. En sachant, plus encore que les autres années, qu’il y a de fortes probabilités que nous nous trompions sur telle ou telle équipe, que le collectif ne se trouve pas, qu’il y ait des blessés, que le coach soit remplacé, qu’une coupe d’Europe ajoute de la fatigue ou qu’un joueur en remplaçant un autre coupé change du tout au tout le rendement de son équipe. Et nous pouvons avouer que nous avons eu de nombreux « cas de conscience », en songeant souvent que telle équipe pourrait très bien se retrouver devant telle autre que nous plaçons pourtant plus haut dans ces pronostics.

Le plus important, c’est que ce soit le parquet qui détermine le « vrai » classement de la saison à venir. Car, au fond, ces prédictions ne sont qu’un jeu. Auquel vous êtes bien évidemment invités à participer dans les commentaires !

Nous vous avons indiqué les liens pour retrouver pour chaque équipe notre présentation réservée aux abonnés Premium.

1er : LDLC Asvel

Avec son armada de 14 pros, ses 7 internationaux français, son meneur estampillé NBA et Euroleague, Lyon-Villeurbanne a tout du rouleau-compresseur. Seule la fatigue liée à l’Euroleague pourrait freiner sa marche en avant.

La question : T.J. Parker va-t-il réussir à gérer temps de jeu et egos de tout ce beau monde ?

Présentation à lire ICI

2e : Monaco

Avec un Zvezdan Mitrovic forcément revenchard à sa tête et un effectif qui présente beau dans toutes ses lignes, la Roca Team va viser le haut du tableau, forcément.

La question : Abdoulaye Ndoye peut-il faire son trou dans les denses lignes arrière monégasques ?

Présentation à lire ICI

3e : Bourg-en-Bresse

Déjà très performante la saison passée, la JL s’est sérieusement renforcée avec Thomas Scrubb et Alen Omic, pivot estampillé Euroleague.

La question : le meneur Kadeem Allen saura-t-il s’adapter au jeu européen ?

Présentation à lire ICI

Neal Sako (Photo : Metropolitans 92)

4e : Boulogne-Levallois

Une raquette de haute volée, des meneurs sur courant continu, des extérieurs connus et reconnus, les Metropolitans ne manquent pas d’atouts.

La question : Jurij Zdovc arrivera-t-il à imposer son style de jeu à ses joueurs ?

Présentation à lire ICI

5e : Le Mans

Avec un arrière de haut de gamme (Scott Bamforth), une raquette mêlant expérience et dynamisme, le MSB peut voir plus haut que ces deux dernières saisons.

La question : Que vaut vraiment Kaza Kajami-Keane, le meneur ?

Présentation à lire ICI

6e : Dijon

On connaît les qualités collectives de la JDA, mais les départs de l’intersaison ne semblent pas avoir été totalement compensés. Il faudra que tout le monde soit au diapason pour viser plus haut.

La question : Charles Galliou va-t-il réussir à franchir un cap ?

Présentation à lire ICI

Damien Bouquet (au milieu) – Nanterre (Photo : LNB)

7e : Nanterre

Comme d’habitude, ça va artiller à trois-points dans les Hauts-de-Seine. Surtout avec l’impressionnante paire de meneurs Chris Warren-Dwight Buycks.

La question : Victor Wembanyama va-t-il se voir offrir ses premières minutes en Jeep Élite ?

Présentation à lire ICI

8e : Strasbourg

Si l’effectif comporte peu de noms ronflants, il est composé de joueurs collectifs et déterminés. Et il y a Brandon Jefferson et Jean-Baptiste Maille pour conduire l’orchestre.

La question : Comment va évoluer le jeu strasbourgeois sous les ordres de Lassi Tuovi ?

Présentation à lire ICI

Mickael Gelabale (Photo : LNB)

9e : Chalon-sur-Saône

L’Élan Chalon propose un axe 1-5 intriguant avec le revenant DJ Cooper et le marsupilami Eric Buckner. Le banc sera peut-être un peu court sur les lignes extérieures.

La question : Rafi Menco va-t-il reproduire en championnat ses belles prestations de la préparation ?

Présentation à lire ICI

10e : Limoges

Le CSP a pour une fois œuvré dans la continuité, conservant pas moins de 8 joueurs et son coach. Assez pour viser une place en play-offs ?

La question : Ludovic Beyhurst va-t-il reproduire ses encourageantes prestations de la saison passée ?

Présentation à lire ICI

11e : Orléans

Surprenant « petit Poucet » la saison passée, l’OLB s’avance avec un effectif intriguant, qui pourrait créer quelques belles surprises.

La question : Darius Johnson-Odom sera-t-il la « pointure » attendue ?

Présentation à lire ICI

Lucas Bourhis (Photo : BCM)

12e : Gravelines-Dunkerque

Faire pire que l’an dernier semble difficile. Mais il va falloir que le collectif prenne pour que le « faire mieux » ramène le BCM vers les cimes.

La question : Chris Horton sera-t-il aussi rentable qu’à Cholet ?

Présentation à lire ICI

13e : Pau-Lacq-Orthez

Avec ses moyens en baisse, l’Élan Béarnais n’a pu constituer qu’un effectif relativement court, qui obligera les titulaires à répondre toujours présent. L’objectif consistera à viser un maintien confortable.

La question : Digué Diawara va-t-il enfin confirmer son potentiel ?

Présentation à lire ICI

Yoan Makoundou (Photo : Cholet Basket – Simon Godet)

14e : Cholet

L’équipe d’Erman Kunter pourrait encore nous faire mentir. Mais, hormis Michael Stockton évidemment, le contingent non-JFL ne donne pas tellement de garanties.

La question : Yoan Makoundou va-t-il être la révélation de l’année ?

Présentation à lire ICI

15e : Boulazac

Sur le papier, l’effectif du BBD est plutôt séduisant et complet. Mais une bonne partie de celui-ci est déjà à l’infirmerie. Le début de championnat risque d’être compliqué.

La question : Mouph’ Yarou va-t-il être épargné par les blessures ?

Présentation à lire ICI

16e : Roanne

Trois non-JFL rookies, un autre arrivant de Pro B, tout comme le meneur titulaire (Sylvain Francisco), Jean-Denys Choulet aime les paris. Avec comme objectif premier de se maintenir.

La question : La doublette Sylvain Francisco-Mathis Keita saura-t-elle mener le jeu roannais ?

Présentation à lire ICI

17e : Châlons-Reims

Avec sa mène confiée à des jeunots de 20 ans et moins, ses non-JFL pour une bonne part connus pour leurs qualités comme pour leurs limites et un banc plutôt court, le CCRB va devoir lutter pour se maintenir.

La question : Arnas Velicka sera-t-il la perle annoncée ?

Présentation à lire ICI

Benoît Mangin (Photo : ESSM Le Portel)

18e : Le Portel

Avant même le début de la saison, l’ESSM accumule les tuiles (blessures, cas positifs au Covid-19…). Comme le contingent non-JFL ne fait pas rêver, on s’inquiète pour l’équipe d’Éric Girard.

La question : Mathieu Wojciechowski va-t-il démontrer qu’il a le niveau Jeep Élite ?

Présentation à lire ICI

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

1 Response
  1. Ducher

    1 Métropolitains
    2 asvel
    3 Monaco
    4 Dijon
    5 Bourg
    6 Nanterre
    7 Strasbourg
    8 limoges
    9 le mans
    10 gravelines
    11 Orléans
    12 cholet
    13 élan Châlon
    14 roanne
    15 Pau
    16 Reims
    17 boulazac
    18 Le Portel

Ecrire un commentaire

Archives

octobre 2020
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements