En quelques stats: La Basketball Champions League, 5ème journée

Ludovic Renouf
0

Ces deux dernières semaines, se déroulait la cinquième et avant-dernière journée de la saison régulière de la Basketball Champions League (BCL).

Lors de cette journée, les clubs français ont un bilan équilibré avec deux victoires et deux défaites.

Cholet recevait le Tsmoki Minsk. Dernier du groupe, le club des Mauges aurai été éliminé en cas de défaite. Le club de la capitale du Bélarus était handicapé à l’intérieur. En effet, en plus du départ de Maksim Salash pour l’Espagne, Vladimir Veremeenko et Klavs Cavars étaient absents. Le club des Mauges a largement dominé le match et remporté tous les quart-temps. Il a donc gagné sans frayeurs ce match couperet 89-71. L’équipe d’Erman Kunter a été emmenée par un trio Gerry Blakes-Yoan Makoundou-Gregor Hrovat, auteur d’une évaluation totale de 76, soit largement plus que l’équipe adverse. Le second, du haut de ses 20 ans, a mis à profit sa titularisation pour cumuler le titre de MVP français de la semaine, celui de Rising Star et enfin intégrer le meilleur Cinq européen. Le dernier est lui le meilleur passeur de la journée. Cette victoire permet à Cholet de laisser la dernière du groupe à son adversaire du soir et de rester dans la course à la qualification.

La JDA Dijon, leader invaincu de son groupe, se déplaçait chez le second, l’Era Nymburk. Malheureusement, en dehors du premier point de la partie, le club bourguignon n’a jamais mené ni même remporté de quart-temps. En première mi-temps, il n’a marqué que 20 petits points. Son adresse globale a été de seulement 26%. Le duo Hayden Dalton-Retin Obasohan a une évaluation supérieure à celle de toute l’équipe de Laurent Legname. Après sa défaite en match en retard à domicile face au Tofas Bursa, Dijon se retrouve 3ème et en position d’éliminé avant la dernière journée.

Le CSP Limoges se déplaçait à Laktasi en Bosnie pour y affronter le KK Igokea Aleksandrovac. Dernier de son groupe, il devait l’emporter pour rester en course. Mais le club français débute mal et est déjà mené de 9 points à l’issue du premier quart. Il remonte petit à petit et remporte les deux quarts suivants. Il réussit à reprendre l’avantage dans le dernier quart et mène de 3 points à l’entrée de la dernière minute. Mais le club bosnien inflige un 6-0 à Limoges pour finir et remporte la victoire 73-70. Son leader a été l’ancien pivot de Bourg Jackie Carmichael. Limoges est donc éliminé avant la dernière journée. Le cinquième budget français est la principale déception tricolore sur la scène européenne cette saison.

Enfin, Strasbourg recevait le VEF Riga. C’est le match au sommet du groupe qui oppose les deux coleaders. Le vainqueur sera qualifié pour le Top 16. C’est le club letton qui prend le premier les commandes du match et remporte le premier quart de 9 points. Mais le deuxième est pour la SIG qui revient dans le coup à la mi-temps. Au terme d’un second acte équilibré, c’est Bonzie Colson qui envoie le match en prolongations à 8 secondes du buzzer sur un tir à 3 points. Dans la première prolongation, aucune des deux équipes ne marquera dans les 2 minutes et 26 secondes finales, provoquant une seconde prolongation. Cette fois, les Alsaciens prennent la mesure de leur adversaire du soir et remporte la victoire 101-94 au bout de 50 minutes de jeu effectif. Le match s’est résumé à un duel de forwards entre Bonzie Colson et Isaiah Pineiro. Ils font d’ailleurs tous les deux partie du meilleur Cinq de la quinzaine. Le second est également le co-meilleur rebondeur avec 13 unités. Cette victoire envoie donc le club alsacien au Top 16.

Dans le groupe A, le match au sommet opposait Tenerife à Sassari. Cette confrontation entre les deux coleaders qualifiait le vainqueur pour le Top 16. En dehors des 6 premières minutes, le club italien n’a jamais mené au score et s’incline lourdement 115-85. 4 joueurs de l’équipe de Txus Vidorreta ont atteint la barre des 20 d’évaluation et son leader a été le pivot georgien Giorgi Shermadini. Ce dernier a été très efficace en sortie de banc et sur un temps de jeu relativement réduit. Sa performance lui vaut les honneurs du titre de MVP européen de la journée.

Dans l’autre match, Bakken Bears bat largement Galatasaray 96-78 et provoque l’élimination du club stambouliote. Il pourra ainsi se concentrer sur sa situation très inconfortable dans son championnat national. Le meneur américain QJ Peterson a été décisif dans cette victoire prestigieuse avec un 37 d’évaluation. Il a notamment marqué 35 points, ce qui en fait le meilleur marqueur de la quinzaine. En ajoutant 7 rebonds et 5 passes décisives, il est largement le MVP de la journée. Le club danois reste en course pour la qualification et se battra à distance avec Sassari.

Dans le groupe B, le Tofas Bursa recevait le Keravnos Nicosie, déjà éliminé et vierge de victoire. Sans surprise, le club turc s’impose 78-67 et se retrouve en position de qualifiable. Il a été emmené par un trio composé de Tomislav Zubcic, Semaj Christon et Berkan Durmaz. Le premier et le dernier intègrent tous les deux le meilleur Cinq européen. Les deux matchs de la dernière journée seront décisifs.

Photo: Maxime De Zeeuw (Hapoel Holon, FIBA)

Dans le groupe C, l’AEK Athènes se déplaçait à l’Hapoel Holon et se qualifiait en cas de victoire. Mais c’est le club israélien qui gère tranquillement le match et s’impose 77-71. Son leader a été l’ancien ailier de Bourg Chris Johnson. Il a notamment pris 13 rebonds, ce qui fait de lui le co-meilleur rebondeur de la journée. Les deux derniers matchs seront également décisifs dans ce groupe.

Dans le groupe D, le match au sommet opposait les deux premiers, Nizhny Novgorod et le Casademont Zaragoza. Chaque équipe aura sa mi-temps. La première est dominée par le club russe qui marque 51 points et mène de 9. La seconde est pour l’équipe espagnole. Au final, Artem Komolov envoie le match en prolongations d’un tir à 3-points à 26 secondes du buzzer. Le club de la capitale de l’Aragon marque les 5 premiers points et réussit à l’emporter 98-92. Le secteur intérieur a été décisif pour Zaragoza avec un duo Robin Benzing-Jason Thompson à 46 d’évaluation cumulée. Du côté russe, c’est le duo Luke Petrasek-Ivan Strebkov qui s’est mis en valeur. Le second est même le meilleur meneur européen de la quinzaine. Avec cette victoire, l’équipe du sélectionneur national argentin, Sergio Hernandez, se qualifie pour le tour suivant.

Dans l’autre match, le Falco Szombathely s’impose largement au Start Lublin 83-59 et reste en course. Le leader de l’équipe hongroise a été Benedek Varadi qui est le meilleur arrière de la journée. Le match opposant Nizhny Novgorod au Falco Szombathely sera donc capital.

Dans le groupe E, Peristeri recevait le Rytas Vilnius. Le club de la capitale grecque était privé pour ce match de Ryan Harrow, Steven Gray et Jonathan Arledge. Malgré cela, en dehors d’un troisième quart raté, il a dominé cette rencontre et l’a emporté 81-74. L’équipe d’Argirios Pedoulakis a été emmenée par son duo d’ailiers Jaye Crockett-Terran Petteway. Suite à cette défaite, le Rytas est éliminé. Le club grec devra battre le VEF Riga de plus de 3 points lors du dernier match pour se qualifier.

Photo: Sam Dekker (Ankara, FIBA)

Dans le groupe F, le match au sommet opposait les deux premiers. Le Brose Bamberg, déjà qualifié, recevait le Retabet Bilbao. Le club basque était handicapé par les absences de Ludvig Hakanson, Jonathan Rousselle et Ondrej Balvin alors que seul Tyler Larson manquait à l’appel côté allemand. Après une première mi-temps équilibrée, le club bavarois se détache au retour des vestiaires et remporte le match 90-75. Il a été emmené par le trio Bennet Hundt-Christian Sengfelder-David Kravish qui a cumulé plus de la moitié de l’évaluation de son équipe.

Dans l’autre match, Le Pinar Karsiyaka se déplaçait à Bologne pour y affronter la Fortitudo, qui n’a pas encore remporté de match. Et l’équipe d’Amath M’Baye a tranquillement remporté cette rencontre 78-65. Le leader de l’équipe turque a été Raymar Morgan qui est le meilleur pivot de la quinzaine. Cette victoire permet à Karsiyaka de se retrouver en position de qualifiable et élimine la Fortitudo. Lors du dernier match, Bilbao recevra le Pinar Karsiyaka et devra s’imposer de plus de 9 points pour se qualifier.

Dans le groupe G, le Türk Telekom Ankara se déplaçait à Jérusalem pour y affronter l’Hapoel. En cas de victoire, le club de la capitale turque s’assurerait la qualification au Top 16. C’est le club israélien qui domine la première mi-temps et qui mène de 15 points à la pause. L’écart monte même à 19 points. Mais le Türk Telekom réalise un excellent dernier quart et égalise par Kamar Baldwin à 39 secondes du terme. Et ce même Baldwin mettra un lancer sur deux quasiment au buzzer pour donner la victoire à l’équipe de Burak Goren 78-77. Elle n’aura donc mené qu’une seule fois au score et ce pendant les 3 dernières secondes du match. Celles-ci qualifient donc l’équipe visiteuse pour la suite de la compétition. Igokea et l’Hapoel Jerusalem s’affronteront ainsi à distance avec l’avantage pour le club bosnien.

Dans le groupe H, l’Hereda San Pablo Burgos recevait Ostende. Le club belge était handicapé par les absences de Simon Buysse, Mario Nakic, Amar Sylla et Servas Buyschaert. A l’issue du premier quart, l’équipe espagnole avait déjà marqué 35 points et menait de 10 points. Puis, dans le troisième quart, elle n’encaisse que 9 points. Au final, l’équipe de Joan Penarroya s’impose 88-73 et se qualifie pour le Top 16. Ostende, quant à lui, est éliminé. Le pivot serbe Dejan Kravic a été le meilleur joueur de la partie.

Dans l’autre match, Brindisi se déplaçait à Istanbul pour y affronter Darussafaka. Cette rencontre a été très disputée. Le score a joué aux montages russes. Le club stambouliote a pris l’avantage dans le premier quart avant de se faire rejoindre dans le second. Puis il est passé devant dans le 3ème quart. Mais Brindisi revient et prend le leadership à la moitié du dernier quart pour ne plus jamais le lâcher. Il s’impose 87-83 et se qualifie pour la suite de la compétition. Ce match a été un duel d’arrières en D’Angelo Harrison et Andrew Andrews. Ce dernier est le Meilleur sixième homme de la journée.

Pour terminer, les clubs français affichent un bilan équilibré de 10 victoires pour 10 défaites. Strasbourg est qualifié alors que Limoges est éliminé. Dijon et Cholet sont encore en course mais ne sont pas en position favorable.

7 équipes sont qualifiées et 8 sont éliminées. 9 places sont encore en jeu pour la dernière journée.

Bamberg est la seule équipe encore invaincue.

3 équipes n’ont pas encore gagné de matchs, la Fortitudo Bologna, le Start Lublin et le Keravnos Nicosie.

Photo: QJ Peterson (Bakken Bears, FIBA)

Voici les meilleures performances statistiques du jour:

MVP :

QJ Peterson (PG/US/26)

Bakken Bears

37 d’éval (35 pts à 13/24 dont 6/13 à 3 pts, 3/3 aux LF, 7 rbds, 5 pds, 3 int)


Meilleur 5 :

PG QJ Peterson

Bakken Bears

37 d’éval

SG Benedek Varadi

Falco Szombathely

26

SF Isaiah Pineiro

VEF Riga

29

PF Bonzie Colson

Strasbourg

30

C Raymar Morgan

Pinar Karsiyaka

30

B Andrew Andrews

Darussafaka

28


MVP européen:

Giorgi Shermadini (C/Geo/31)

Tenerife

26 d’éval (19 pts à 8/9, 3/3 aux LF, 6 rbds, 1 pd)


Meilleur 5 européen :

PG Ivan Strebkov

Nizhny Novgorod

20 d’éval

SG Benedek Varadi

Falco Szombathely

26

SF Berkan Durmaz

Tofas Bursa

17

PF Yoan Makoundou

Cholet

26

C Tomislav Zubcic

Tofas Bursa

26

B Giorgi Shermadini

Tenerife

26


Photo: Yoan Makoundou (Cholet, FIBA)

MVP français:

Yoan Makoundou (PF/20)

Cholet

26 d’éval (18 pts à 8/12 dont 2/2 à 3 pts, 9 rbds, 1 pd)


Rising star :

Yoan Makoundou (PF/Fra/20)

Cholet

26 d’éval (18 pts à 8/12 dont 2/2 à 3 pts, 9 rbds, 1 pd)


Meilleur marqueur:

QJ Peterson

Bakken Bears

35 pts

Meilleurs rebondeurs :

Chris Johnson

Isaiah Pineiro

Hapoel Holon

VEF Riga

13 rbds

Meilleur passeur :

Gregor Hrovat

Cholet

12 pds


Voici les classements:

Groupe A:

  1. Tenerife 4-1
  2. Sassari 3-2
  3. Bakken Bears 2-3
  4. Galatasaray 1-4

Groupe B:

  1. Nymburk 4-1
  2. Tofas Bursa 3-2
  3. Dijon
  4. Keravnos Nicosie 0-5

Groupe C:

  1. Hapoel Holon 3-2
  2. AEK Athènes
  3. Cholet 2-3
  4. Tsmoki Minsk

Groupe D:

  1. Zaragoza 4-1
  2. Nizhny Novgorod 3-2
  3. Falco Szombathely
  4. Start Lublin 0-5

Groupe E:

  1. Strasbourg 4-1
  2. VEF Riga 3-2
  3. Peristeri 2-3
  4. Rytas Vilnius 1-4

Groupe F:

  1. Bamberg 5-0
  2. Pinar Karsiyaka 3-2
  3. Bilbao 2-3
  4. Fortitudo Bologna 0-5

Groupe G:

  1. Türk Telekom Ankara 4-1
  2. Igokea 3-2
  3. Hapoel Jerusalem 2-3
  4. Limoges 1-4

Groupe H:

  1. San Pablo Burgos 4-1
  2. Brindisi
  3. Darussafaka 1-4
  4. Ostende

NB: En Gras, les équipes qualifiées. En italique, les équipes éliminées.

Photo: Bonzie Colson (Strasbourg, FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

février 2021
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements