Euroleague : Le Bayern Munich au bord de l’élimination après sa seconde défaite à Milan

Après une incroyable victoire dans le match 1, l’Olimpia Milan s’offre le match 2 (80-69) en dominant de la tête et des épaules une équipe du Bayern, qui est restée bien trop apathique en première mi-temps pour espérer égaliser dans la série.

Il y a eu en quelque sorte un remake du match aller, sauf que les rôles se sont inversés. Si le Bayern a mené 5-0 à l’entame du premier quart, Milan a tout de suite calmé les ardeurs munichoises et a passé un 20-0 à son adversaire du soir. Sans aucune agressivité et sans réaction en défense, les Allemands – privés de Nick Weiler-Babb, blessé lors du match 1 – se sont ainsi totalement laissés distancer à la fin du premier quart (26-12). En panne sèche, les hommes d’Andréa Trinchieri ont continué de couler lentement laissant Zach Leday and co, enfiler les perles à trois-points pour prendre le large avec 19 points d’avance (37-18) et proposer un joli récital avec une réussite de 51% à trois-points et 52% à deux-points à la pause (47-29).

En deuxième période, les Allemands se sont réveillés et sont montés en intensité sous l’impulsion de Jalen Reynolds mais étaient encore trop imprécis en attaque. Wade Baldwin, de nouveau droit dans ses baskets, permettait à son équipe de faire fondre petit à petit son retard mais la maîtrise était toujours en faveur des Milanais qui surfaient sur la même vague d’efficacité, notamment aux lancers-francs (23/27 sur l’ensemble). Si le grain de sable bavarois avait réussi quelque peu à refroidir la machine italienne pour revenir à -8 (57-49), Chacho Rodriguez surgissait pour permettre à son équipe de reprendre 12 unités d’avance à l’entrée du dernier acte (65-52) alors que le Bayern perdait son coach, celui-ci écopant d’une double faute technique synonyme d’exclusion.

Finalement, les Bavarois ne se sont jamais relevés de leur première mi-temps catastrophique alors qu’ils ont eu les cartes en main pour revenir plusieurs fois dans la partie mais en vain (80-69). Niveau scoring, Wade Baldwin compile 22 points à 6/17 aux tirs et 8/9 aux lancers-francs, 6 rebonds, 6 passes et 4 balles perdues pour 26 d’évaluation, tandis que Vladimir Lusic se contente de 11 points à 4/8 aux tirs dont 3/4 à trois-points, 8 rebonds et 5 fautes provoqué pour 19 d’évaluation. Kevin Punter (20 points à 5/13 aux tirs et 8/8 aux lancers-francs) et Sergio Rodriguez (13 points à 4/8 aux tirs dont 3/7 à trois-points, 4 rebonds pour 15 d’évaluation) peuvent mettre fin à cette série dès mercredi prochain en Bavière et ainsi se qualifier pour un Final Four qui les fuit depuis 1992.

Le boxscore ici.

Photo : Sergio Rodriguez (Euroleague)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

mai 2021
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements