Jonah Mathews (ASVEL) : « C’est un honneur de jouer en Euroleague »

L’arrière de l’ASVEL Jonah Mathews (1,90 m, 24 ans) doit à son frère Jordan d’être venu en Europe sitôt terminée sa carrière universitaire.

En six matchs avec l’ASVEL, Jonah Mathews affiche des moyennes de 10,3 points, 1,2 rebond, 2,2 passes décisives et 1,2 interception. Son adaptation rapide au jeu européen s’explique sans doute par la tradition du basket dans sa famille.

« J’ai commencé à jouer au basket vers six ans. Mon père est entraîneur depuis environ 32 ans maintenant et continue de l’être. Mon frère a joué avant moi et j’ai juste suivi », a déclaré Jonah Mathews au site de l’Euroleague. 

Le fait que son frère Jordan ait déjà joué au Danemark et en Italie a conduit Jonah en Europe plus tôt, peut-être, que ce ne serait arrivé autrement.

« Je pensais aller en G-League, des choses comme ça. Et je lui ai posé des questions sur l’Europe et ce qu’il en pensait. Il m’a dit: » Écoute, c’est un peu différent de venir de Californie et de quitter la maison aussi longtemps mais c’est super. Il aimait ça et j’ai aimé ça aussi. »

Jonah a traversé l’océan en 2020 pour signer avec les Koping Stars en Suède et la saison dernière, il a déménagé en Pologne pour rejoindre Anwil Wloclawek. Là, il a obtenu en moyenne 17,8 points, 3,6 rebonds et 3,8 passes décisives lors de sa première saison complète en tant que pro en Europe.

Jordan joue actuellement en Pologne avec Spojnia, mais maintenant que Jonah a gravi les échelons et décroché une place en Euroleague avec l’ASVEL, les deux frères sont plus en contact que jamais.

« Nous parlons tous les jours. Quand j’étais dans ma dernière année à l’université et qu’il jouait pour Vanoli Cremon, c’était l’année Covid, on a plus que jamais conservé le contact. C’est toujours agréable de venir en Europe et d’avoir des amis ou d’avoir un frère ou une sœur ou quelqu’un proche de vous qui sait vraiment comment c’est et qui en connaît les tenants et les aboutissants », explique Jonah. « Donc, cela m’a poussé à venir plus vite. Je ne voulais pas attendre la NBA ou la G-League. Je voulais juste venir ici et commencer ma carrière et jouer. Et il m’a dit que c’était la façon de le faire. »

Jonah a été flatté que l’ASVEL s’intéresse à lui et lui permette de jouer en Euroleague.

« Un de mes cousins ​​a joué en Espagne à l’époque. Ils connaissent tous l’Euroleague et c’est juste un grand honneur que l’ASVEL pense à moi à ce jeune âge pour venir jouer. Mon frère sait tout ça et il me félicite tout le temps et me dit juste à quel point il est fier de moi », dit Mathews. « Honnêtement, je regarde l’Euroleague, tous les joueurs comme Shane Larkin depuis longtemps, (Vasilije) Micic, beaucoup de mecs. Nando (De Colo), même dans notre équipe maintenant, je le regardais sur YouTube. J’ai vu des matches. Mon coéquipier l’année dernière, James Bell, a joué en Euroleague, et il m’a tout raconté. Donc, honnêtement, c’est un honneur. »

Photo : Infinity Nine Media

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

1 Response
  1. Lesimple David

    C’est bizarrement traduit… Google traduction ?
    >Nous avons un certain type de communication tous les jours
    Cela ne veut rien dire !

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019