L’Elan Béarnais Pau-Lacq-Orthez risque t-il la descente en Nationale 1 ?

Sacha Rutard
6

Cela devient le feuilleton de l’été. Où ses finances vont-elles amener l’Elan Béarnais ?

David Otto, le président de Counterpoint Sports Group, l’actionnaire majoritaire du club, et le président du club, David Bonnemason-Carrere, ont été reçus par la DNCCG pour expliquer comment, sur un budget de 7,8M€, il peut y avoir un déficit de près de 3M€, tout en proposant un budget sérieusement revu à la baisse pour la saison 2022-23 : 5/5,5M€. Avant de juger de la faisabilité du projet, la DNCCG exige que les actionnaires apportent de l’argent frais.

« De deux choses l’une. Soit CSG, qui a régulièrement effectué des virements en cours de saison – entre 600 000 euros et un million d’euros au total – pour assurer le quotidien du club (salaires, charges, fournisseurs), fait le nécessaire pour que la flèche rouge repasse dans le vert. Soit le fonds américain tente de jouer à nouveau la montre et là, la DNCG, pourrait froncer les sourcils et brandir le carton rouge avec un éventail de sanctions pouvant aller jusqu’à une rétrogradation en Nationale 1, « écrit la République des Pyrénées.

Le quotidien palois rapporte par ailleurs que le maire, François Bayrou, souhaite que Taqwa Pinero ne soit plus le DG de l’Elan, que CSG paye à la ville les 800 000 euros dûs pour le rachat des actions du club, et que David Otto va rencontrer des partenaires et actionnaires petits et grands pour s’assurer de leurs soutiens, tout en constatant qu’outre Brandon Jefferson, Justin Bibbins, Hamady Ndiaye, Gregor Hrovat et Jeremy Leloup sont d’ores et déjà sur le départ.

La crise est très sérieuse, et tout le monde se demande, dans le Béarn et dans toute la France du basket, ce que les Américains ont réellement dans le ventre.

Photo : Vitalis Chikoko (FFBB/Hervé Bellenger).

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

6 Responses
    1. Maleval

      Je reprends les paroles de Pierre Seillant il y a de nombreuses années : une coupe de France gagnée à crédit.

  1. Michael Young was the GOAT

    En tant que Limougeaud, je ne peux que souhaiter aux Palois de sortir de cette mélasse financière le plus vite possible. Nous avons connu jadis la descente pour raisons financières et administratives et c’est une plaie!
    Rivaux (au bas mot) sur les terrains, certes, mais 2 clubs indéniablement légitimes poussées par 2 peuples de basket.
    La pro A (c’est son nom non commercial!) Ne pourrait se passer d’un club historique comme pau-Orthez
    surtout après une saison comme celle qu’ils viennent de faire!

  2. Udo

    Et bien tous les fans de Pau qui ont du se réjouir de la descente en nationale du csp vont peut-être connaître la même chose et pourtant Limoges avait fait le triplé + historique qu’une coupe de France 2022 ! Demandez à Seillant !

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019