Euro féminin: L’analyse de Yannick Souvré, ancienne capitaine des Bleues et consultante sur W9

Pascal Legendre
0

W9 va retransmettre demain samedi à 18h en clair -en plus de Canal+ Sport- la demi-finale de l’équipe de France contre la Grande-Bretagne et Yannick Souvré sera la consultante. Juste avant son départ pour Belgrade, nous lui avons demandé d’analyser les performances des Bleues. On parle plus particulièrement de Sandrine Gruda, d’Olivia Epoupa, de Marine Johannès et de Valérie Garnier. L’ancienne capitaine de l’équipe de France a répondu comme à chaque fois avec pertinence et franchise.

Votre départ à Belgrade dépendait de la qualification de la France, alors étiez-vous stressée pendant le match contre la Belgique ?

(Rires) Stressée, ce n’est même pas le mot ! Je n’étais pas très convaincue sur les matches amicaux de l’équipe de France et donc j’étais plutôt dubitative dans mon cheminement intellectuel sur le fait d’aller à Belgrade ou pas. Et puis les matchs sur place m’ont beaucoup plus convaincu. Je crois que l’arrivée de Sandrine Gruda a changé beaucoup de choses et pas seulement du fait de ses 33 points hier soir. Avec la dureté qu’elle a amenée dans l’équipe, elle lui a fait passer à mes yeux un cap. Franchement, avant qu’elles commencent la compet, je pensais que je n’irai pas à Belgrade et ensuite j’ai trouvé que défensivement c’était assez serein. En ce qui concerne le côté offensif, je sais qu’il y a des jours avec et des jours sans. Elles sont les meilleures marqueuses de l’Euro mais hier soir ça a été compliqué. J’ai trouvé que les Belges jouaient juste, je suis fan de Emma Meesseman bien sûr et surtout de Julie Allemand. Elle donne une envergure à cette équipe-là. J’étais méfiante mais malgré tout assez sereine… La vache ! A la fin du match, je ne les voyais pas du tout passer. Un gros stress. J’ai regardé en famille et mon fils m’a dit de colère, « maman, je vais à la douche ! », il est quand même resté et on a crié comme des malades. Ce sont les joies du basket et je suis bien sûr ravie pour elles.

N’a-t-on pas vu contre la Belgique une Sandrine Gruda dépendance comme très rarement dans l’histoire du basket féminin français par rapport à une joueuse ?

Oui, dans le sens où certaines se sont un peu échappées. Je pense que les toutes jeunes ont été fébriles paradoxalement alors qu’elles auraient dû être un peu inconscientes. Je pense à (Alexia) Chartereau qui n’a pas pris des shoots ouverts qu’elle prend habituellement ou même (Sara) Chevauchon. Valérie (Garnier) les a fait rentrer c’est donc qu’elle a confiance et elles ne prennent pas leurs responsabilités. Par contre, Sandrine a fait « donnez-moi la balle ! ». Elle a été poster en bas, c’était certainement le système. Ça finit bien mais ça nous a rendu dépendant, c’est quand même dangereux. Elle a gagné son combat contre Meesseman car elle l’a pourri tout le match, elle lui a fait vivre un enfer. J’ai été hyper contente que Pierre Vincent entraîne de nouveau Sandrine (NDLR : à Schio) car je pense qu’il va la refaire travailler et lui amener un côté psychologique. On a retrouvé la grande Sandrine, pas parce qu’elle a marqué 33 points mais parce qu’elle a eu un impact sur le jeu qu’elle avait auparavant et qui faisait d’elle l’une des meilleures joueuses du monde à ce poste.

Plus peut-être que ses points, le plus impressionnant, ça a été sa défense comme par exemple son stop sur Emma Meesseman lors de la dernière action du temps règlementaire ?

(Rire) Elle lui a mis des marrons tout le match et sans prendre de fautes. J’avais peur de ça : si elle prenait trois fautes dès le début, c’est plié. Il n’y qu’elle qui peut la tenir. Chartereau est beaucoup trop tendre. Endy Miyem est trop petite. Sandrine est remontée comme une pendule à défendre, j’adore ça. Quand elle et Epoupa se mettent à défendre, il faut que les autres s’y mettent. La pression qu’elles mettent est énorme. A un moment donné, Sandrine va à la limite lui cracher dans la tête !

Photo: Bria Hartley (FIBA)

« J’ai trouvé que Bria Hartley et Marine Johannès manquaient de punch, de jambes et d’impact physique »

Que pensez-vous de la montée en puissance sur cet Euro de Olivia Epoupa qui a trois poumons ?

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Nom
Numéro CB :
Le numéro de carte ne peut pas être vide.
Please enter at least 13 digits.
Maximum 16 digits allowed.
Veuillez renseigner les détails de votre carte.
Expiration - Mois (MM) :
Le mois d'expiration ne peut pas être vide.
Ex : février -> 02
Année (AA) :
L'année d'expiration ne peut pas être vide.
Ex : 2018 -> 18
Cryptogramme :
Le nombre CVV ne peut pas être vide. Il s'agit des 3 chiffres présent au dos de votre CB
Les 3 chiffres se trouvant à l'arrière de votre CB, à côté de votre signature
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?
Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus

Valider

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

juillet 2019
LMMJVSD
« Juin  
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements