EDF Homme FFBB Livenews

Préparation EuroBasket: Les Bleus écartent la Tunisie, Kevin Seraphin revient en force

Pour son premier match de préparation à l’EuroBasket, la France a fait le job face à la Tunisie (67-53) privée de son atout numéro un Salah Mejri (2,17m), sociétaire des Dallas Mavericks, et qui depuis le 28 juin bachote ses gammes pour l’AfroBasket qu’elle va co-organiser avec le Sénégal. 

Une équipe que les Bleus avaient vaincu de 33 points en 2010 dans les même conditions, à Pau, mais seulement de 4 aux Jeux de Londres.

Vincent Collet choisissait Thomas Heurtel, Nando De Colo, Evan Fournier, Boris Diaw et Joffrey Lauvergne pour constituer son cinq de départ; un indice pour la suite des événements. Treize des pré-sélectionnés en stage à Pau étaient sur la feuille de match, Yakuba Ouattara étant parti au chevet de sa femme en attente d’un heureux événement alors que le dernier appelé Axel Toupane signait à Kaunas son contrat avec le Zalgiris.

Le fait que le coach n’avait pas donné volontairement de renseignements sur les Tunisiens à ses joueurs explique peut-être en début de match les approximations françaises et le festival de balles perdues (7 en 10 minutes). Au point que les Bleus étaient menés 9-18 -dont 8 points pour Mourad El Mabrouk, qui finira le match avec 14- après huit minutes de jeu. « Nos joueurs ont mal aux jambes et ils veulent faire beaucoup de choses, un peu trop rapidement », commenta le coach au micro de SFR Sport 2. L’impact à l’intérieur du puissant Kevin Seraphin permettait aux Français de réduire le retard à la fin du premier quart-temps (16-20).

Vincent Collet faisait largement tourner ses joueurs -y compris, surprise, avec Livio Jean-Charles au poste 3- et bien menés par un Antoine Diot inspiré, les Bleus égalisaient à 22. Il est évident que la hiérarchie dans l’équipe n’est pas encore établie. Globalement les Français défendaient très correctement et c’est par ce biais et une meilleure gestion de la balle (3 perdues dans ce quart-temps) qu’ils menaient à la mi-temps, 33 à 29.

20 points pour Nando De Colo

D’entrée de jeu dans cette deuxième mi-temps les Bleus élevaient le rythme et Nando De Colo régalait (8 points en une minute 30). Après son ancien équipier du Paris-Levallois Louis Labeyrie en première mi-temps, c’était au tour de Vincent Poirier d’être lancé dans le grand bain pour montrer en quelques minutes son savoir-faire. On ne coache pas un premier match de prépa comme une rencontre de compétition. Conséquence: le jeu était brouillon et les Tunisiens, moins talentueux mais davantage au point collectivement, s’accrochaient. 51-47 après trente minutes.

La puissance et la volonté de Kevin Seraphin, en double double (11 points et 11 rebonds en 16′) pour son retour en bleu depuis les Jeux de Londres, faisaient des dégâts dans la peinture tunisienne mais les Français n’étaient pas assez précis dans leurs passes pour véritablement se détacher. C’est donc à son train, en dominant au rebond offensif (18 à 7), avec une solide défense et un Nando De Colo (20 points à 7/11 aux tirs) brillant dans chacune de ses actions que la France s’est assurée le gain de ce premier test. 

« Il y a des joueurs NBA et européens dans l’équipe et il faut mixer les principes », a commenté Nando De Colo au micro de SFR Sport 2. Ne soyons pas trop exigeants après seulement quelques jours de stage avec deux entraînements journaliers. On le sera davantage à Orléans où la Croatie (mardi) et la Lituanie (jeudi), deux formations très consistantes, attendent la France.

La boxscore est ici.

Photo: Kevin Seraphin (FFBB)

https://twitter.com/SFR_Sport/status/893910036849860610

 

Offre spéciale Noël - Basket Europe, choisissez votre cadeau
Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *