BCL : Strasbourg s’incline contre Saragosse dans la petite finale

Clément Carton
0

Malgré l’activité du trio Colson – Wainright – Bohacik (46 d’évaluation), Strasbourg s’incline contre Saragosse dans la petite finale de la Basketball Champions League (89-77). Les Alsaciens échouent au pied du podium de l’édition 2020-2021.

Il n’y avait plus d’essence dans le réservoir. Après son incroyable victoire après prolongation contre Tenerife en quart jeudi et l’élimination face à Burgos en demie vendredi, Strasbourg s’est incliné avec les honneurs dimanche – malgré un effectif réduit et sans son meneur Brandon Jefferson – contre un nouveau club espagnol, Saragosse (89-77), dans la petite finale.

Très vite distancée, la SIG a tardé à se mettre en action et n’a pas toujours fait preuve d’efficacité (27/61 aux tirs, 44,3 % de réussite aux tirs). Dès le deuxième quart, l’écart s’est stabilisé autour des 10 points (44-37 à la pause), sans discontinuer ou presque. Un sursaut d’orgueil a eu lieu à 5 minutes de la fin où les hommes de Lassi Tuovi sont revenus à l’énergie à -4 (74-70) sur un 3-points de Bonzie Colson (22 points, 4 rebonds, 3 passes décisives). Mais malgré leurs efforts, les Alsaciens n’ont pas réussi à faire les stops nécessaires (53,8 % de réussite aux tirs pour Saragosse) pour reprendre le contrôle du match. Ils ont finalement lâché dans les derniers instants pour s’incliner de 12 points (89-77). Dylan Ennis (24 points à 7/14 aux tirs, 9 passes décisives et 5 rebonds) a été inusable.

DeAndre Lansdowne (capitaine Strasbourg) : “Nous sommes honorés d’avoir fait partie de ce Final 8 même si nous sommes pas satisfaits du résultat final. C’était un long voyage et nous avions à coeur de montrer aux personnes qui ne croyaient pas en nous qu’on était capable de le faire. Aujourd’hui, nous avions une chance même si nous avons fait la course derrière. Quand nous nous sommes réveillés, c’était trop tard pour faire la différence contre une équipe de cet acabit.”

L’addition aurait pu être plus salée pour les Sigmen – qui ont déjà perdu Brandon Jefferson (cuisse) lors de la demi-finale – car Jaromir Bohacik (oeil), Ike Udanoh (hanche) et Yannis Morin (adducteurs) ont tous trois été touchés pendant la rencontre. Les deux premiers sont revenus en jeu, pas le troisième. Strasbourg aura 10 jours de repos avant de reprendre en Jeep Elite à Villeurbanne (jeudi 20 mai).

Le boxscore est ici.

Photo : Bonzie Colson – Strasbourg (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

juin 2021
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements