S'abonner Connexion
S'abonner Connexion

Guide Betclic Élite 2023-24 – Gravelines-Dunkerque : enfin la bonne ?

Empêtré dans le milieu de tableau depuis des années, le BCM Gravelines-Dunkerque n’est pas passé loin de retrouver les playoffs en mai dernier. Avec Laurent Legname aux commandes dès le top-départ et un recrutement malin, les Maritimes sont plus que jamais déterminés à atteindre leur objectif cette saison.

Depuis 2016 et la dernière participation de Gravelines-Dunkerque aux playoffs du championnat de France, les saisons se suivent et se ressemblent dans le Nord. Alors qu’il faisait partie des clubs dominants du championnat de France il y a une dizaine d’années, le BCM est progressivement rentré dans le rang. Les Maritimes, qui bénéficient pourtant d’un budget très correct par rapport à la moyenne de la division – 6,1 millions d’euros sur la saison à venir, soit autour de la huitième place, dont 1,6 consacré à la masse salariale -, ne parviennent plus à trouver la recette pour atteindre le top 8 depuis 7 ans. Pire, ils se sont fait peur à plusieurs reprises ces dernières années, à l’image d’une saison 2019-2020 où ils étaient relégables au moment de l’arrêt des championnats au début de la pandémie. Mais le club nordiste a peut-être enfin retrouvé des raisons de se montrer ambitieux pour la saison à venir.

Le déclic est intervenu le 24 novembre 2022. À ce moment-là, le BCM n’occupe que la 12e place en Betclic Elite avec un bilan de 3 victoires en 9 matchs. Tout juste éliminé de la Coupe de France par Roanne à domicile, le club prend la décision de se séparer de son coach J.D. Jackson et de le remplacer par Laurent Legname. Proche du directeur sportif Olivier Bourgain, le Varois sort d’une expérience ratée à la JL Bourg après avoir pourtant obtenu d’excellents résultats avec la JDA Dijon. Une union qui va se révéler fructueuse entre les deux parties.

Une deuxième partie de saison prometteuse

En quelques mois, l’entraîneur parvient à inculquer ses principes à ses joueurs et Gravelines passe tout proche d’arracher la 8e place du championnat au soir de la dernière journée. Avec un bilan de 13 victoires pour 8 défaites depuis fin novembre, l’optimisme est bien présent au club en vue de la nouvelle saison. L’ancien coach de Hyères-Toulon a cette fois eu la possibilité de participer à la construction de sa future équipe cet été. Habitué aux CV ronflants qui ne parviennent pas vraiment à s’intégrer dans des collectifs, le BCM a cette fois privilégié des signatures astucieuses pour construire un effectif complémentaire.

Vafessa Fofana, seul rescapé de la saison dernière au BCM © Thomas Savoja

Le club est notamment allé chercher le meneur Loren Jackson et l’arrière Johnny Berhanemeskel. Les deux joueurs n’arrivent pas en terre inconnue : ils connaissent la Betclic Elite pour avoir joué ensemble à Roanne en 2021-2022 et auront pour mission d’alimenter le scoring de leur équipe. Autre visage connu du championnat de France, le Belge Hans Vanwijn. Très performant sous les ordres de… Laurent Legname à Dijon en 2020-2021, l’international belge peine à retrouver son meilleur niveau et cherche à se relancer. Il sera accompagné sur le poste 4 par Tajuan Agee, un jeune joueur en pleine progression, MVP de la dernière saison en D2 allemande mais qui n’a pour l’instant jamais connu le très haut niveau. Dernière recrue des Maritimes, l’expérimenté Landry Nnoko va tenter de se relancer après dix-huit mois délicats.

Un retour en Europe… avant les playoffs ?

Pour ce qui est de sa base de JFL, le BCM a fait confiance à des profils intéressants pour construire sa rotation. En plus de conserver Vafessa Fofana sur le poste 3-4, le club est allé chercher le Blésois Thomas Cornely pour tenir la mène en sortie de banc et le Manceau Valentin Chery pour amener de l’intensité défensive dans la raquette. Le trio de joueurs locaux est complété par la signature du premier contrat professionnel du grand espoir du club, Roman Domon. Estimé par le staff, le jeune ailier au fort potentiel intègre donc la rotation dès la saison prochaine en tant que 10e homme.

Moins « flashy » que certaines années, le roster construit par les Maritimes pour cette nouvelle saison semble en revanche plus équilibré et à même de coller à la philosophie de jeu du coach Legname. Avec des menaces offensives, des joueurs polyvalents et des hommes de l’ombre prêts à s’atteler aux tâches défensives en relai de leurs leaders, le potentiel est en tout cas bien présent dans le Nord. Reste à voir quelle sera la nature de la blessure au pied de Loren Jackson en présaison et comment ce groupe gèrera le fait de disputer la FIBA Europe Cup en plus des matches de championnat, une donnée qui peut se révéler importante pour un effectif qui n’est pas le plus fourni de la Betclic Elite.

Les résultats des cinq dernières saisons

SaisonNiveauBilanRangPlayoffsTop scoreurBudget
2018-19Jeep Élite16-1811eKarvel Anderson (14,1)5,84 M€
2019-20Jeep Élite7-1817e(saison arrêtée)Erik McCree (15,1)5,97 M€
2020-21Jeep Élite11-2315eBriante Weber (15,4)5,13 M€
2021-22Betclic Élite13-2112eBrandon Taylor (15,6)5,19 M€
2022-23Betclic Élite16-1810eKenny Boynton (15,6)5,81 M€

Les changements de l’intersaison

Sous contrat : Vafessa Fofana (2025), Roman Domon (premier contrat pro, 2026), Laurent Legname (coach)
Arrivées : Thomas Cornely (Blois, 2024), Valentin Chery (Le Mans, 2025), Kris Clyburn (Syntainics/Allemagne), Hans Vanwijn (Nanterre, 2024), Tajuan Agee (Rasta Vechta/D2 allemande, 2024), Loren Jackson (SC Derby/ABA League, 2024), Johnny Berhanemeskel (Budivelnyk Kiev/Ukraine, 2024), Landry Nnoko (G-League Ignite/G-League, 2024)
Départs Kenny Boynton (Tianjin/Chine), JaJuan Johnson (Brindisi/Italie), Dominik Olejniczak (Saint-Quentin), Fabien Damase (Rennes/NM1), Vince Edwards (Ness Ziona/Israël), Justin Robinson (Merkezefendi/Turquie), Matthieu Gauzin (partenaire d’entraînement Boulazac/Pro B), Romuald Morency, Szilard Benke

Effectif 2023-2024 : Loren JacksonThomas CornelyJohnny BerhanemeskelKris ClyburnRoman Domon, Vafessa Fofana, Hans VanwijnTajuan AgeeValentin CheryLandry Nnoko

Staff sportif

Coach : Laurent Legname (46 ans)
Assistants :  Sébastien Devos (43 ans), Frédéric Wiscart-Goetz (57 ans)
Préparateur physique : Maxence Flandrin (36 ans)

Front office

Président :  Christian Devos (72 ans)
Directeur exécutif : Hervé Beddeleem (64 ans)
Manager général : Romuald Coustre (49 ans)
Directeur sportif : Olivier Bourgain (54 ans)

Salle : Sportica (3 143 places)

Sportica © Julie Dumélié/BCM Basket

Les joueurs

Le cinq majeur

Loren Jackson

Meneur scoreur de petite taille, Loren Jackson a déjà évolué en Betclic Elite, à Roanne pour sa première saison européenne en 2021-2022. Doué offensivement et bon passeur (14,9 points, 5,9 passes de moyenne avec la Chorale), le natif de Chicago a en revanche subi à plusieurs reprises les critiques de son coach Jean-Denys Choulet pour son investissement de l’autre côté du terrain. Après une saison dans la solide Ligue Adriatique, « Little Loren » est de retour dans l’Hexagone avec la volonté de prouver qu’il peut s’imposer comme une pièce importante d’une équipe engagée en coupe d’Europe. Touché au pied contre Saint-Quentin en présaison, une IRM doit préciser la nature de sa blessure, et donc la durée de son indisponibilité.

Johnny Berhanemeskel

Après Boulazac, Nanterre et Roanne (où il a évolué aux côtés de Loren Jackson), Johnny Berhanemeskel va entamer sa quatrième saison dans le championnat de France sur les cinq dernières années. Exilé en Italie où s’est établie son équipe ukrainienne du Budivelnyk Kiev la saison dernière, l’arrière canadien au passeport érythréen a croisé Cholet en quart de finale de la FIBA Europe Cup cette année. Fort shooteur, il avait terminé 3e meilleur marqueur de la Betclic Elite sous le maillot de la Chorale. Participant à plusieurs reprises à la Ligue d’été canadienne (CEBL) avec les BlackJacks d’Ottawa, il a également évolué en Estonie, en Espagne, en Allemagne et en Grèce plus tôt dans sa carrière. Il sera attendu comme l’un des leaders offensifs de l’équipe nordiste.

Kris Clyburn

Le potentiel gros coup du recrutement estival du BCM. Capable d’évoluer aussi bien en tant qu’arrière que sur le poste d’ailier, Kris Clyburn est un basketteur polyvalent qui contribue des deux côtés du terrain. Auteur de 17 points de moyenne avec Mitteldeutscher la saison dernière en Allemagne, il possède également de bonnes aptitudes au rebond, à la passe et en défense. À 27 ans, le frère de la star Will Clyburn dispose aussi d’une belle expérience européenne avec des passages par la Pologne, la Biélorussie, Israël et la Turquie. Avant de signer à Gravelines, il était dans le viseur de Roanne.

Hans Vanwijn

Elu joueur belge de l’année à deux reprises et 3e de la Basketball Champions League en 2019 avec Anvers, Hans Vanwijn présente un CV très intéressant. Malheureusement, l’ailier-fort de 28 ans n’est plus que l’ombre de lui-même depuis son départ de Dijon, où il avait été très performant en 2020-2021 aux côtés de Laurent Legname. Pas à son aise dans le championnat espagnol avec Saragosse, il a ensuite connu des pépins physiques qui ont gâché sa saison avec Nanterre l’année dernière. Grand et adroit à trois points, l’international belge va tenter de retrouver de la confiance sous les ordres du coach qui l’a fait venir en France pour la première fois.

Landry Nnoko

Un recrutement aussi inattendu qu’intrigant pour le BCM. Pivot très athlétique, Landry Nnoko débarque dans le Nord avec un CV très fourni. L’international camerounais a été formé dans le championnat universitaire américain avant de faire son chemin jusqu’au plus haut niveau européen (trois saisons d’Euroleague avec l’ALBA Berlin, l’Etoile Rouge de Belgrade et Baskonia). Seulement, depuis janvier 2022, le pivot a connu un déclassement assez brutal : il a d’abord été coupé par Vitoria pour des raisons disciplinaires avant de décevoir successivement à Burgos, en Corée du Sud et en G-League. Fort défenseur, le pivot de 29 ans va tenter de reprendre le fil de sa carrière avec les Maritimes.

Les remplaçants

Thomas Cornely

Joueur emblématique de l’ADA Blois, Thomas Cornely a décidé de relever un nouveau défi cet été en rejoignant le BCM. Après sept saisons et une ascension de la Nationale 1 à la Betclic Elite dans le Loir-et-Cher, le meneur de 32 ans s’apprête à passer un nouveau cap dans sa carrière au sein d’une équipe ambitieuse du championnat de France. Son expérience et son profil d’organisateur seront précieux dans la rotation des Maritimes.

Roman Domon

La dernière pépite de la formation gravelinoise. Modèle de précocité, Roman Domon a déjà derrière lui deux saisons dans le championnat Espoirs. Alors qu’il n’a pas encore 18 ans, le fils de l’ex-international Frédéric Domon a signé son premier contrat professionnel avec Gravelines-Dunkerque cet été. Désireux de faire confiance à ses jeunes après sa victoire dans le championnat de France U18, le club va intégrer son prospect le plus prometteur à l’effectif professionnel en tant que 10e homme. Ailier de grande taille, il va poursuivre son apprentissage du haut niveau et tenter d’obtenir des minutes cette saison.

Vafessa Fofana

Le parfait soldat, rarement dans la lumière mais toujours précieux dans son rôle d’homme de l’ombre. Après une première partie de carrière en Pro B, il s’est imposé à l’étage supérieur en revenant à Cholet, son club formateur. L’international ivoirien a maintenant acquis une belle expérience, qu’il va pouvoir apporter en tant que joueur de rotation sur les postes 3 et 4. Le natif de Paris possède en tout cas un profil qui colle parfaitement au basket défensif prôné par Laurent Legname. Sous contrat jusqu’en 2025.

Tajuan Agee

Un parcours plus qu’atypique et un véritable pari pour le staff gravelinois. Sorti de l’université d’Iona (New York) en 2020, ce grand ailier-fort a entamé sa carrière professionnelle par des passages en Bulgarie et en deuxième division israélienne. Il a passé les deux dernières saisons au Rasta Vechta, en deuxième division allemande, sans oublier une courte pige en Nouvelle-Zélande. MVP de la saison dernière de l’autre côté du Rhin et présenté comme un joueur complet et athlétique, il devra faire ses preuves dans un championnat d’un tout autre niveau que ceux qu’il a connus jusqu’ici. Son profil pourrait malgré tout se révéler complémentaire de celui d’Hans Vanwijn sur le poste 4 et de Landry Nnoko sur le poste 5.

Valentin Chéry

Le jeune intérieur fait son retour dans une région qu’il connait bien. S’il est né dans les environs de Saint-Etienne, Valentin Chery a passé son enfance à Calais. Plutôt attiré par le football dans sa jeunesse, il a passé des essais à Lille et à Lens avant de se diriger vers le basket. Champion de France Espoirs et vainqueur du Trophée du Futur avec Nancy, il a poursuivi son apprentissage du haut niveau en Pro B à Paris avant de s’affirmer dans un rôle de pivot athlétique et défensif au Mans en Betclic Elite. Sa petite sœur Kendra Chery et sa femme Alexia Chartereau – que l’on doit désormais nommer Alexia Chery – brillent sous le maillot de l’équipe de France féminine.

Le coach

Laurent Legname

L’un des personnages de notre championnat. Meneur shooteur avant de s’installer sur les bancs, Laurent Legname a passé la quasi-totalité de sa carrière professionnelle – à l’exception d’une saison à Boulogne-sur-Mer – à Hyères-Toulon, son club de cœur. Après 14 ans entre Pro B et Pro A, le sudiste se lance dans une carrière d’entraineur au HTV en 2013. Meilleur coach de Pro B en 2015, il rejoint son mentor Jean-Louis Borg à Dijon la même année. À la tête de la JDA de 2015 à 2021, il se construit une réputation de coach très exigent et obtient d’excellents résultats malgré des moyens limités, avec en point d’orgue le titre obtenu lors de la Leaders Cup 2020. À l’été 2021, il part à la JL Bourg mais ne parvient pas y imprimer sa patte et est écarté avant la fin de la saison. Arrivé en novembre dernier en remplacement de JD Jackson, le coach de 46 ans au fort caractère effectue des débuts prometteurs à la tête du BCM. Une confirmation est attendue cette saison.

Laurent Legname © BCM

Photo d’ouverture : Laurent Legname (Jacques Cormarèche)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

octobre 2023
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019