EuroBasket : la France repousse la Hongrie dans la douleur

Pascal Legendre
0

L’équipe de France qui avait archi dominé la Hongrie, le 4 juillet, à Mouilleron-le-Captif, 81-40, a souffert jusqu’aux ultimes instants pour s’imposer, 78-74.

Il n’y a jamais de matches gagnés avant de les jouer, y compris lorsque l’on est vice-champion olympique face à l’équipe présumée la plus faible du groupe. Les Hongrois ne sont peut-être pas puissants, pas plus que référencés, mais ils n’ont pas froid aux yeux, sont solidaires, et ils n’ont jamais décroché même lorsque le bateau a tangué. Avec 18 points, Adam Hanga (1,99 m, 33 ans) a parfaitement joué son rôle de leader, et toute l’équipe a trouvé dans les tirs primés (11/29) un bon moyen de compenser son infériorité au rebond (25 à 36).

L’équipe de France a évité un revers comparable à celui de triste mémoire face au Liban au championnat du monde 2006, et se retrouve nantie de 2 victoires pour 1 défaite. C’est ce que l’on retiendra de ce match, et aussi les inquiétudes nées de la production de quelques uns des joueurs du banc, de Elie Okobo à Théo Maledon, en passant par Amath Mbaye.

Photo : Adam Hanga (FIBA)

Un faux bon départ

Terry Tarpey a de nouveau été introduit dans le cinq de départ -mais est-ce désormais une information ?- tout comme Andrew Albicy avec la triplette Fournier-Yabusele-Gobert. On a pu remarquer que Guerschon Yabusele et Adam Hanga, équipiers au Real Madrid, se sont fait l’accolade avant l’entre-deux. Le Hongrois, qui avait fait l’impasse sur le match précédent contre la Slovénie en raison de douleurs aux ischo-jambiers, a inscrit 12 des 20 premiers points de son équipe.

A ce moment-là, les Hongrois étaient revenus à hauteur des Français après s’être fait décoller, 17-5, en 5 minutes 30. Deux dunks de Rudy Gobert et un de Guerschon Yabusele avaient pu laisser croire que l’affaire était déjà enveloppée. Seulement, ces mêmes Hongrois ont fait un run de 11-0, profitant que la deuxième vague française -Vincent Collet a fait jouer ses 12 joueurs dès les 15 premières minutes- était nettement moins attentive en défense.

Si les Hongrois tenaient bon, malgré un repli défectueux, c’était en grande partie grâce à un 5/7 à trois-points alors que le score indiquait une marge minime, 29-28. La brique monumentale de Rudy Gobert, sur un tir pris hors de son périmètre, illustrait les difficultés des Bleus à imposer leur jeu. Trois points d’avance à la mi-temps (42-39), c’était très peu.

Photo : Terry Tarpey du Mans et Szilard Benke de Gravelines.

La Hongrie à 2 points à une minute de la fin

C’est grâce à son starting five que la France a re-creusé l’écart. A 52-42, tous ses membres étaient au moins à +13 au +/- alors que cinq des sept joueurs du banc étaient négatifs. Dans le quart-temps, l’écart est monté à +15 (65-50, 28e) via Evan Fournier qui avait repris les choses en mains en attaque (7 points dans le quart-temps).

Tout le monde commençait à s’assoupir… sauf les Hongrois, qui revenaient une première fois dans les shorts des Français (67-59 à 7’30 de la fin). Du côté bleu quelque chose se déréglait dès que le banc entrait en piste. C’était brouillon, mal assuré. Les supporters hongrois chantaient à tue-tête et hurlait « MVP ! MVP » lorsque Adam Hanga planta 2 lancers puis un trois-points. 74-72 à 1’3 de la fin.

Ce fut tendu jusqu’au bout. Une attaque sur jeu placé fut mal fagotée et mal conclue par Thomas Heurtel. Une tentative à 6,75 m de David Vojvoda échoua sur le cercle. Andrew Albicy rata deux lancers-francs. Heureusement, Guerschon Yabusele et Evan Fournier convertirent chacun leur paire. On était passé tout près d’un upset comparable à celui de l’Espagne face à la Belgique.

La journée de lundi est consacrée au repos, et le prochain rendez-vous des Bleus est programmé face à la coriace Bosnie-Herzégovine, mardi, à 14h30.

La boxscore est ICI.

Photo d’ouverture : Rudy Gobert FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

octobre 2022
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019